août 17, 2018

 

Grand Prix national du triathlon : Sadik Mehdi et Rahmani Oumaima s’imposent à Mohammedia

Grand Prix national du triathlon : Sadik Mehdi et Rahmani Oumaima s’imposent  à Mohammedia

Cette étape a réuni quelque 120 triathlètes, dont 18 femmes représentant les différents clubs nationaux, ainsi que 15 triathlètes étrangers.

Le triathlon au Maroc se porte de plus en plus mieux. Cette discipline qui est apparue sous sa forme moderne aux États-Unis en 1974 s’y développe de façon significative.

D’ailleurs, le Maroc «est le pays qui organise le plus de triathlons internationaux, même plus que la France», avait déclaré  le délégué technique de la Fédération internationale du triathlon (ITU).

Après l’étape inaugurale du Grand Prix national de la discipline qui s’est déroulée à Rabat, juillet dernier, la ville de Mohammedia a été le théâtre de la seconde étape qui a vu les triathlètes Sadik Mehdi et Rahmani Oumaima remporter l’épreuve chez les hommes et les dames.

Sadik a bouclé les trois épreuves (750 m de natation, 20 km de course à vélo et 5 km de course à pied) en 00h54’47’’, suivi de Amine Farih (00h55’39’’), qui a franchi la ligne d’arrivée devant le vainqueur de la première étape, Kouzkouz Nabil (00H56’00’’). Chez les dames, Rahmani s’est imposée avec un chrono de 1h18’35’’ devançant Mikou Kawtar (1h18’47’’) et M’Safer Samia (1h19’26’’).

La cérémonie de remise des prix aux vainqueurs de cette compétition a été présidée par le gouverneur de Mohammedia Ali Salem Chegaf, en présence des autorités et des élus locaux ainsi que de personnalités sportives de la ville. Les trois premiers gagnants ont reçu des prix respectivement de 6.000, 4.000 et 2.000 DH.

Cette deuxième étape du Grand Prix national de triathlon est organisée à l’initiative du conseil préfectoral du sport de la ville, en partenariat avec la Fédération royale marocaine du sport pour tous (FRMST).

S’inscrivant dans le cadre des festivités de la semaine sportive «Mohammedia au cœur de la mer» (31 juillet-5 août), cette étape a réuni quelque 120 triathlètes, dont 18 femmes représentant les différents clubs nationaux, ainsi que 15 triathlètes étrangers. La compétition a pris le départ de la plage centre pour une épreuve de 750 mètres de natation, avant de passer par les différents boulevards et rues du centre-ville, parcourus à vélo par les triathlètes sur 20 kilomètres, pour terminer par la discipline de la course à pied de 5 kilomètres, qui s’est déroulée autour du Parc Moulay El Hassan.

Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en application de l’accord de partenariat paraphé en 2017 par Nezha Bidouane, présidente de la FRMSPT, et Khalid Baghri, président du conseil préfectoral du sport de Mohammedia.

Pour la première édition, les jeunes triathlètes Amine Farih et Karima Kanoun (Association Amal Inezgane) ont été sacrés champions au terme de l’ultime étape disputée en décembre (2017) à Dakhla, dans le cadre du Triathlon international de la perle des provinces du Sud.

Ainsi, Farih avait terminé la saison écoulée en tête du classement avec un total de 71 points, devançant de trois points son coéquipier Nabil Kouzkouz, alors que Zakaria Hssiki (Association Sportive de Salé) a complété le podium avec 59 points. Karima Kanoun avait eu, quant à elle, le dernier mot en s’imposant avec un total de 72 points, suivie de Lamyiae Cherkab (63 pts) et de Oumaima Rahmani (50 pts).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *