Hadji au Hertha Berlin

On l’a annoncé en Espagne et au Qatar, mais c’est finalement en Bundesliga qu’il a choisi de s’installer. C’est de Mustapha Hadji qu’il s’agit. L’ancien international marocain, milieu de terrain d’Aston Villa, équipe évoluant en première division anglaise, a choisi l’Allemagne comme prochaine destination. Depuis le début de cette semaine, l’ex-ballon d’or africain est à l’essai au Hertha Berlin, a annoncé mardi le quotidien allemand Bild. Ce dernier estime que Mustapha Hadji pourrait être transféré à cette équipe de la première division de la Bundesliga lors du marché des transferts. On savait le Marocain très mal à l’aise en Premier League au sein d’Aston Villa, puisqu’il n’a pas encore joué cette saison. La direction technique du club anglais n’a fait appel à lui qu’une seule fois cette saison. Et encore, le Marocain a passé les 90 minutes de la rencontre sur le banc de touche. Il était clair que le courant ne passait pas entre David O’Leary, coach d’Aston Villa, et son milieu de terrain. «Je veux m’en aller, je suis en colère contre l’entraîneur qui ne me fait pas jouer », a expliqué Mustapha Hadji, âgé de 32 ans. Et d’ajouter «Aston Villa ne compte plus sur moi et comme j’ai un gros salaire, le club serait heureux que je m’en aille». Il était donc évident que l’ancien co-équipier de Noureddine Naybet en équipe nationale et au Deportivo La Corogne, était à l’affût de la moindre petite offre. Et ces dernières n’en manquaient pas. Plusieurs informations ont circulé ces derniers temps quant à un intérêt porté par des clubs du championnat espagnol au milieu de terrain marocain. Certains journaux ont même avancé le nom d’Ossasuna. Et pas plus tard que la semaine dernière, il était annoncé au Qatar, destination de plus en plus prisée par les gloires du football arabe, africain et international en fin de carrière. Mustapha Hadji avait même déclaré au journal qatari Al Raya qu’il est très intéressé par le championnat local, qui selon lui offrait de nombreuses opportunités d’épanouissement. Mais l’auteur d’un but inoubliable contre les Pharaouns d’Egypte au premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations 2000 a finalement choisi l’Allemagne. Les raisons sont en étroite relation avec sa famille. «J’aimerais jouer au Hertha car c’est une grande équipe et parce que ma famille habite à Metz (est de la France), à une vingtaine de kilomètres de Sarrebruck (ouest)», a expliqué l’ancien joueur de Nancy (deuxième division française), du Sporting Portugal (première division portugaise) et de Coventry (deuxième division anglaise). La période d’essai de deux jours ainsi terminée, le club allemand ne devrait pas prendre de décision immédiate, précise le quotidien allemand. Mais le Marocain aurait fait bonne impression. «C’est un créateur avec une bonne technique, qui peut amener le danger au centre ou sur le côté droit», a analysé l’entraîneur néerlandais du Hertha, Huub Stevens, après la séance d’entraînement de lundi dernier. «La seule incertitude concerne son état de forme» a-t-il ajouté. D’ici l’ouverture du mercato d’hiver, le Marocain, en manque de compétition il est vrai, pourrait reprendre goût au football.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *