Hadji, le baromètre de Nancy

Hadji, le baromètre de Nancy

Avec ou sans son international marocain, l’ASNL n’est pas vraiment la même équipe. Capable de faire la différence, l’attaquant à la palette technique très large libère ses coéquipiers. «Forcément, c’est quand +Yous+ n’est pas là, que l’on perçoit le mieux son influence», analyse Julien Féret. «C’est une de ses qualités, il est très à l’aise dans les déplacements, pour se montrer, proposer des solutions. On ne sait pas si cela va être plus facile avec lui. Mais, c’est une arme offensive en plus», constate le meneur de jeu lorrain.
Face à Sochaux, Hadji a même été indispensable. Il a ouvert le score, dès le début de match, en transformant le penalty d’une «Panenka». Comme il l’avait fait à Valenciennes la saison dernière. Puis, il a mis son équipe à l’abri d’une magnifique frappe enroulée juste avant la pause.
«Nous marquons à des moments clé. Ensuite, c’était plus facile à gérer. Même si on a encaissé ce but, c’était un bon match», relativise de sa voix délicate le numéro 15 nancéien qui a comme règle de vie de faire passer l’intérêt du groupe avant son intérêt personnel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *