Halima Hachlaf et Abdelati Iguider offrent au Maroc une double victoire

Halima Hachlaf et Abdelati Iguider offrent au Maroc une double victoire

SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, dimanche soir au complexe sportif Prince Moulay Abdellah, la 3e édition du meeting international Mohammed VI d’athlétisme, 8e étape de l’IAAF World Challenge.
La 3e édition du Meeting international Mohammed-VI d’athlétisme, disputée dimanche 6 juin dans le cadre de la 8ème étape de l’IAAF World Challenge, a été marquée par la réalisation de belles performances et une double consécration marocaine, sur le 800m dames et le 1.500m messieurs.
La compétition du 1.500m messieurs a été des plus suivies et des plus attractives, animée par les athlètes nationaux Abdelati Iguider, ancien champion du monde juniors et vice-champion du monde en salle en 2010 à Doha, et Amine Laalou, 10es Mondiaux de Berlin. La victoire est revenue à Iguider au terme d’un sprint époustouflant en 3min 34 sec 25/100e, à un centième seulement de Laalou, spécialiste du 800m, alors que le Saoudien Mohamed Shaween a terminé 3e. Comptant pour le 800m, le Soudanais Abubaker Kaki, 2e vendredi à Oslo (Diamond League) avec à la clé la deuxième MPM de l’année (1min 42:23), n’a éprouvé aucune difficulté pour remporter la course même loin de sa performance en Norvège (1min 46:71). Il a devancé l’Algérien Anter Zerguelaine et l’athlète marocain Abdelali Hachlaf. Chez les dames, la deuxième victoire marocaine lors de ce meeting a été signée par Halima Hachlaf dans le 800m en 2min 63/100e, devant Hasna Benhassi, double vice-championne du monde et vainqueur des médailles d’argent et de bronze aux Jeux olympiques (2:01.33) et l’Américaine Vessey Maggie (2:01.55). Pour sa part,  la star incontestable de cette 3e édition, la championne du monde et olympique du 100m, la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser, détentrice de la 5e MPM cette année (11:04), a dominé son concours avec un temps de 11sec 13/100e, battant d’un centième Chandra Sturrup du Bahamas, alors que l’Américaine Tianna Madison est entrée troisième (11:41). Il est à mentionner que huit records du meeting ont été pulvérisés à cette occasion, à savoir le saut en hauteur messieurs (2,31m), 100m dames (11:13), javelot dames (60m11), 1.500m dames (4:05.80), 800m dames (2:00.63), 400m messieurs (45:06), triple saut dames (14,68m) et le 5.000m messieurs (13:01.64). Rappelons que les deux premières éditions s’étaient distinguées à travers la participation d’athlètes de grosse pointure, notamment le champion du monde et olympique éthiopien Kenenisa Bekele (5.000, 10.000m) et la Kényane Pamella Jelimo, championne olympique en 2008.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *