Hamidou El Ouarga : «La FRMF m a limogé pour faire plaisir à Pim Veerbek»

Hamidou El Ouarga : «La FRMF m a limogé pour faire plaisir à Pim Veerbek»

ALM : Où en est votre différend avec Pim Veerbek ?
Hamidou El Ouarga : Eh bien, après six mois d’attente, la fédération a décidé de résilier mon contrat et me limoger pour la deuxième fois sans aucun motif concret et convaincant. Je suis vraiment déçu, mais je ne dois pas riposter face à cette décision. Je tiens à vous signaler que j’ai été remplacé par Robert Veerbek, le frère de Pim Veerbek, en tant qu’entraîneur de l’équipe nationale olympique.

Quelles sont, à votre avis, les raisons de cette résiliation ?
La FRMF m’a limogé pour faire plaisir à Pim Veerbek. Cette résiliation vient après mon différend avec lui sur la liste des joueurs ayant participé au Tournoi de Toulon. Je tiens à vous dire qu’il s’est révolté et s’est mal comporté avec moi quand j’ai refusé ses propos. Et personne de la fédération ne m’a soutenu.

Que reprochez-vous au juste à la FRMF ?
J’aurais aimé que la décision prise à mon encontre soit juste. Après le malentendu avec Verbeek, la FRMF n’a pas fait son travail comme il fallait pour résoudre le problème qui était à mon avis facile à gérer. La fédération ne m’a pas rendu justice face à lui. Elle a opté pour un étranger au détriment d’un Marocain.

Que comptez-vous faire après cette décision ?
Vous savez, c’est très difficile de rejoindre un club au milieu de la saison. J’avais des propositions, mais je ne pouvais les traiter puisque j’étais encore sous contrat avec la fédération.

Comment voyez-vous les chances de l’équipe nationale à la CAN-2013?  
Je pense que l’équipe nationale dirigée par Rachid Taoussi est sur la bonne voie. Je suis optimiste et j’espère que cette coupe sera la bonne pour le Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *