Handball : La Rabita en finale

Auteur d’une belle performance, tout au long des des 26èmes championnats arabes clubs champions et vainqueurs de coupes qu’il accueille cette année, la Rabita de Casablanca est désormais au stade final de la compétition. Un stade où il affronte, ce lundi Al Ahly saoudien. Les deux équipes ont affronté des adversaires de taille samedi dernier lors des demi-finales. La première rencontre de ce niveau a opposé la Rabita au club koweïtien Slibkhât. Au début de la rencontre, les Casablancais entamèrent difficilement leur match face à des Koweïtiens accrocheurs, rapides et adroits. Ces derniers vont mener tout au long de la première mi-temps pour l’emporter par le score 15/17.
Au retour des vestiaires, les hommes de Tatbi vont accélérer la cadence sous la conduite de Khaled El Fil. Grâce à des éléments comme El Alami, Chuhu, Hicham Belcadi, les Casablancais égaliseront à la quatrième minute de jeu 18/18 avant de prendre l’avantage à la cinquième minute 19/18 puis 19/19 et garder l’avantage dès la dix-neuvième minute de jeu 25/24, tout en livrant un jeu bien organisé, rapide avec des passes courtes et des tirs bien ciblés face à un adversaire qui avait cru tôt à la victoire. C’est mal compter. Comme le dit l’adage «on ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué ». La suite de la rencontre a penché en faveur de l’équipe locale par le score sans appel 36/28. Dans le second match des demi-finales, l’équipe algérienne de Biskra s’est inclinée face aux sociétaires d’Al Ahly par le score étriqué 25/24.
A la fin des rencontres, Abdellatif Tatbi, président de la Rabita, n’a pas caché sa joie quant à la prestation de ses protégés. «Les débuts sont toujours difficiles. Notre rendement s’est amélioré au fur et à mesure que le jeu prenait forme.
Je dois citer les efforts de l’entraîneur Noureddine Bouhadioui qui fournit de grands efforts et a su exploiter les capacités des joueurs malgré le fait que ces derniers n’ont pas pu bénéficier d’une période de concentration à l’instar des équipes adverses. Notre club s’est contenté d’une préparation semblable à celle d’une compétition nationale», a déclaré le président.
De son côté, l’entraîneur Nourreddine Bouhadioui a exprimé toute sa joie d’atteindre ce stade de la compétition. «Nous avons affronté des clubs qui possèdent de gros moyens et dont les joueurs se préparent dans des conditions favorables. Ici, notre handball  marche grâce à la volonté de ses adeptes. Nos joueurs étaient moralement prêts à défendre le drapeau national. Ils se sont battus sur le terrain et ils ont créé la surprise.
C’est vrai il y avait la présence du public casablancais et le comité du club qui veillait de près aux joueurs. Ce lundi, nous affrontons un grand club qui aligne des joueurs tunisiens de gros calibres. Nous essaierons de déverrouiller la défense saoudienne».
Aujourd’hui à partir de 15h, une rencontre pleine d’émotion et de suspense sera offerte aux spectateurs du complexe sportif Mohammed V à Casablanca.
Personne ne peut donner de pronostics, mais comme le répète le président Tatbi «nous cherchons la promotion du handball national et sa réhabilitation». Une mission d’ores et déjà accomplie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *