Handball : l’Allemagne remporte « son » Mondial

Après le conte d’été de la Mannschaft pendant la Coupe du monde de football, le "Wintermärchen" (conte d’hiver) écrit par l’équipe d’Allemagne de handball est encore plus beau. Sur leur terre, dans la patrie du hand, les joueurs entraînés par le moustachu Heiner Brand ont conquis dimanche le troisième titre mondial de l’Allemagne, gagnant ainsi leur place au Jeux olympiques de Pékin. Le dernier sacre allemand remontait à 1978.
Alors que l’équipe de football avait vu sa route stoppée en demi-finale de la Coupe du monde en juillet dernier dans la liesse populaire, les handballeurs ont su faire mieux en entraînant tout sur leur passage. Décimée par les blessures avant le début du tournoi, l’équipe de Brand est montée progressivement en puissance, avec l’aide d’un public enfiévré qui a parfaitement joué son rôle de huitième homme.
Contraints après la blessure d’Andrej Klimovets de rappeler leur pivot Christian Schwarzer, qui devait assurer les commentaires du tournoi pour la télévision, les Allemands ont pu toutefois compter sur des joueurs de classe mondiale à tous les postes, à l’image de Pascal Hens, indispensable en équipe d’Allemagne depuis 2001, ou de l’emblématique capitaine Markus Baur. Elu meilleur gardien du tournoi, Henning Fritz, pourtant relégué sur le banc dans son club de Kiel, a réussi un tournoi phénoménal. Au fil des matches, c’est toute l’Allemagne qui s’est jetée avec ses joueurs dans le projet "GOLD 2007", avec des audiences TV record et des déclarations quotidiennes de soutien apportées par les hommes politiques ou les plus grands footballeurs du pays.
Dimanche, le rêve allemand s’est concrétisé face aux Polonais, battus 29-24 (mi-temps : 17-13 en finale).La médaille de bronze est revenue au Danemark, qui a dominé la France 34-27 à l’issue du match pour la troisième place.Les Allemands ont parfaitement entamé la finale en s’appuyant notamment sur un excellent Torsten Jansen (8 sur 8 au tir) et ont fait la course en tête avant de devoir résister au retour de leurs adversaires en fin de rencontre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *