Handball : Le Maroc lorgne une participation au Championnat du monde

Handball : Le Maroc lorgne une participation au Championnat du monde

A travers la CAN de handball qui se tient actuellement au Gabon

En dépit du bilan final de la participation de la sélection du Maroc de handball à la 23ème Coupe d’Afrique des Nations séniors hommes qui se tient au Gabon, force est de dire que le Sept national a brillamment séduit par sa capacité à se relever et à réussir de belles «remontadas».

L’équipe nationale avait concédé deux défaites d’affilée face respectivement à l’Egypte (28-33) et l’Angola (21-32), avant de se ressaisir tour à tour face à la République démocratique du Congo (33-28).

En quart de finale, le Maroc est parvenu à éliminer mercredi le pays hôte après prolongation dans un match plein de rebondissements.

La sélection nationale a fait montre tout au long du match d’une maturité et d’un esprit d’équipe qui lui ont permis de faire la différence dans les moments difficiles. A la faveur d’un match exceptionnel du gardien et capitaine de l’équipe nationale qui a réussi de belles parades, la défense nationale a été très solide et a su assurer une relance défense-attaque avec fluidité et sans précipitation. Après avoir mené en première mi-temps 11-9, l’équipe nationale a continué sur sa lancée à la reprise jusqu’à la 25ème minute où l’équipe adverse a su égaliser pour terminer le temps réglementaire à égalité 20-20. Lors des prolongations, les joueurs nationaux ont fait la différence grâce à leur fraîcheur physique et leur expérience.

«La volonté de se racheter des matches où l’on n’a pas été à la hauteur, a été déterminante lors de ce match», a déclaré le sélectionneur du Maroc, le Tunisien Sayed Ayari lors d’un point de presse après le match. «L’équipe marocaine est en train de progresser sur le plan mental et de se faire une personnalité. Elle a joué sur ses vraies valeurs avec beaucoup de confiance en soi», s’est-il réjoui, affirmant que le point positif est le caractère de l’équipe qui s’est développé au fil des matches.

«J’ai senti la confiance et la détermination des joueurs», a-t-il poursuivi, mettant en avant la réussite de l’équipe au niveau défensif grâce aux automatismes de jeu et à la cohésion entre les joueurs et à la complémentarité entre le gardien du but et la défense

«Le handball se gagne à partir de la défense. La réussite de l’équipe en défense donne plus de confiance et se répercute sur le mental de l’équipe adverse», a-t-il dit.

Grâce à ce succès, le Maroc a pu rejoindre au dernier carré la Tunise, l’Angola et l’Egypte. Et c’est face à ce dernier qu’il devait prendre le dessus jeudi.

Evoquant ce match de la demi-finale, l’entraîneur a souligné qu’il faut jouer correctement le handball, l’équipe nationale n’a rien à perdre contre l’Egypte, notant que «si on ne gagne pas, le plus important, c’est le match de la troisième place qui peut donner au Maroc l’occasion d’aller au Championnat du monde». En effet, les trois premières équipes de cette compétition, qui se déroule du 17 au 27 janvier, se qualifieront au Championnat du monde 2019, co-organisé par l’Allemagne et le Danemark.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *