Handball : Les deux leaders intouchables

Dans la poule nord, le match entre le CODM et le Raja de Casablanca, supposé chaud et disputé, n’a finalement constitué qu’une simple formalité pour les Meknassis. Ceux-ci ont pu se débarrasser du Raja devant le grand public rajaoui sur le score de 21/22. De son côté, le Fath de Rabat, en dépit des difficultés matérielles qu’il traverse, a pu ramener une précieuse victoire de Casablanca face à l’ONE, sur le score de 18/19, et rester dans la course du play-off tout en condamnant les Electriciens au play-out. Quant aux Militaires – forteresse imprenable à domicile – ils ont pris le meilleur sur les représentants de l’Oriental sur le score de 24/19. Pour ce qui est du leader de l’autre poule, la Rabita, elle a remporté son match avec aisance à la capitale du Souss, face au Raja d’Agadir, sur le score de 19/24. Les protégés de Tatbi ont su déjouer les Gadiris qui devront subir la loi du play-out.
Devant un public nombreux, le derby casablancais a mis aux prises le WAC et le club de Hay Mohammadi. Une intéressante confrontation où les deux équipes savaient que la défaite n’avait pas droit de cité. Pour cette raison, des deux côtés, on a pris les choses au sérieux, dès le départ.
Ainsi, les locataires de Hay Mohammadi voulaient assurer une place au play-off et optèrent pour une défense solide. De leur côté, les Wydadis voulaient éviter le play-out, mais ils n’arrivaient pas à déverrouiller la défense adverse et la rencontre fut close en faveur du club de Hay Mohammadi, sur le score de 18/23. Enfin, le grand gagnant de cette journée est sans aucun doute le Kawkab de Marrakech, qui a signé une bonne opération à Casablanca face au club de Aïn Chok (11/32). Avec un score pareil, les Marrakchis viennent de démontrer, malgré toutes sortes de difficultés, qu’ils constituent un vrai danger, même pour les grands clubs.
Commentant ces résultats, le président de la Fédération royale de handball, Abdelmoumen El Jouhari nous a fait la déclaration suivante : «A la fin de la première partie, les rencontres sont très serrées, j’espère que le play-off sera attractif, le bureau fédéral souhaite surtout que le fair-play et la fraternité soient de rigueur entre les clubs pour, d’une part, séduire les sponsors et, d’autre part, se préparer aux échéances continentales que notre pays s’apprête à accueillir, et j’insiste sur le fair-play qui pèse sur toutes les parties prenantes de notre sport, à commencer par les dirigeants qui devront encadrer les supporters, les joueurs qui devront faire preuve de sportivité, les entraîneurs qui doivent garder leur sang-froid et les médias, dont la mission est de véhiculer des principes».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *