Hassan Moumen : «grâce au professionnalisme, notre football connaîtra des améliorations»

Hassan Moumen : «grâce au professionnalisme, notre football connaîtra des améliorations»


ALM : Est-ce que le football national est fin prêt à accéder au professionnalisme?
Hassan Moumen: Rien n’est parfait dans ce monde. Tout est relatif dans la vie. Dans le monde du football, aucun championnat professionnel n’est idéal. Il y a toujours des lacunes. Évidemment, il y a une grande différence entre les championnats même en Europe. Même le championnat espagnol a connu dernièrement un certain déséquilibre malgré son potentiel footballistique au niveau mondial. Partant de ce constat, il faut d’abord commencer avec les moyens qu’on possède et avec le temps, notre football connaîtra des modifications et des améliorations grâce au professionnalisme.

À votre avis que va apporter ce championnat aux clubs et au football national ?
Je crois que cette initiative de professionnalisme va inciter les clubs à être à la hauteur pour se mesurer à d’autres clubs de renommée internationale. Il y a également un point important, c’est que ce championnat va favoriser un climat de stabilité au niveau de la gestion du club, chose qui n’existait pas auparavant. Ce championnat va encourager les clubs à former des joueurs talentueux pour être facilement convoités par de grandes équipes européennes et non seulement arabes et africaines. Et c’est ça qui devrait être la base du professionnalisme. Il faut générer de bon joueurs pour rivaliser les Européens.

Justement, pensez-vous que les clubs nationaux sont qualifiés pour intégrer le championnat professionnel ?
Pour les clubs nationaux, il y a une grande différence entre eux. Donc le niveau n’est pas pareil. Surtout que les critères de l’Organe de première instance (OPI) sont exigeants. Mais on a pu constater que la plupart des clubs ont répondu aux exigences du cahier de l’OPI imposé par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) .

Comment évaluez-vous les critères de l’OPI ?
Les critères de l’OPI sont des critères importants pour le bien des clubs nationaux. Ce sont des critères qui vont améliorer le produit footballistique national. On aura des équipes qui vont remporter des titres arabes et africains.

Est-ce qu’il y a suffisamment d’entraîneurs d’Elite ?
Oui. D’ailleurs un championnat professionnel exige un profil d’entraîneur qui doit répondre à certains critères. Ce profil d’entraîneur doit posséder une licence A qui lui permet d’exercer le métier d’entraîneur de haut niveau. Mais ce n’est pas important d’avoir suffisamment d’entraîneurs qui ont le droit d’exercer ce travail au championnat national, car tout club est libre de choisir l’entraîneur qui peut répondre à ses intentions.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *