Havelange revient à la charge

Interrogé sur les raisons pour lesquelles l’Allemagne a été choisie pour organiser le Mondial 2006, Havelange a déclaré que ‘ le continent africain devait élire un seul candidat au lieu de deux. Le courage nécessaire pour décider n’a pas été au rendez-vous». Et M. Havelange d’ajouter, comme pour dire que le choix n’était pas difficile à faire, que « le dossier marocain n’était pas convaincant ». « Malgré l’infrastructure touristique et hôtelière dont dispose le pays, il m’a fallu personnellement 1 heure pour pouvoir joindre le Brésil par téléphone. Alors je me demande ce qu’on aurait pu faire pour 10,000 journalistes venant des quatre coins du globe », ajoute l’ancien président de la FIFA qui a également déploré l’état des stades marocains et le transport interurbain. « L’amour du football n’est pas assez pour garantir la réussite d’une compétition comme la Coupe du Monde » conclue –t- il. Joe Havelange n’a pas caché qu’il était un fervent supporter du dossier sur africain. Il est même allé jusqu’à convaincre les responsables Brésiliens de retirer leur candidature au profit de l’Afrique du sud. Pour le Mondial 2010, Havelange propose cette fois l’Egypte. Le pays des pharaons est, selon lui, le candidat africain idéal pour organiser un événement d’une telle envergure, surtout après le succès de la Coupe du Monde Junior. Il est à rappeler que le Maroc était, durant le « règne » de Havelange, le premier pays africain à vouloir briser le monopole de l’Europe et de l’Amérique pour l’organisation du Mondial. Cela sans oublier les pressions qu’avait subies le Royaume pour retirer sa candidature en 1994 en faveur des Etats-Unis, chose que les responsables Marocains avaient refusée à l’époque.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *