Hewitt assigne l’ATP en justice

Lleyton Hewitt est mécontent. L’Australien a attaqué en début de semaine en justice l’ATP pour diffamation. Le tennisman a entamé cette action devant la Cour suprême d’Australie méridionale quelques heures seulement après avoir obtenu la tête de série numéro un à Wimbledon, troisième Grand chelem de la saison où il défendra son titre la semaine prochaine. Hewitt, réclame à l’ATP 1,5 million de dollars estimant qu’il a été mis à l’amende de façon injuste au mois d’août dernier avant le tournoi de Cincinnati, où il ne s’était pas présenté à une interview pour une télévision américaine.
Lleyton Hewitt, qui a perdu son fauteuil de numéro un mondial au profit de l’Américain Andre Agassi la semaine dernière, avait écopé d’une amende de 106.000 dollars pour ne pas avoir rempli ses engagements avec le chaîne de télévision ESPN. La somme a été réduite à 20.000 dollars en appel, le 14 janvier. Hewitt a déclaré également que l’ATP avait bloqué la moitié de la somme qu’il aurait dû toucher après avoir atteint la finale à Cincinnati, où il avait été battu en finale par Carlos Moya.
Le torchon brûle entre le tennisman et son l’association professionnelle depuis plusieurs mois déjà. Le mois dernier, Hewitt a annoncé qu’il allait poursuivre l’ATP, à moins que l’organisation gérant le circuit professionnel masculin présente des excuses publiques. Mais l’ATP a refusé de se plier à sa demande. L’Australien estime ainsi que sa réputation a été sérieusement abîmée au sein de la communauté tennistique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *