Hewitt conscient de la pression qui pèse sur lui mais garde la foi

«S’il y a bien un tournoi du Grand Chelem que je désire gagner cette année, ce sont les Internationaux d’Australie» a déclaré Hewitt samedi, lors d’un échauffement avant la Coupe Hopman, tournoi par équipes mixte, qui a commencé dimanche.
« En tant que N°1, j’ai conscience de l’énorme pression qui pèse sur mes épaules ainsi que des espoirs que l’on porte sur moi », a ajouté le joueur de 20 ans. « Malgré la pression, je pense que je suis capable de parvenir jusqu’en deuxième semaine (à Melbourne) », a affirmé Hewitt, qui a précisé qu’il s’était reposé depuis son accession au titre de N°1, à l’issue des Masters en novembre à Sydney.
Pour lui qui pensait ne commencer à gagner des tournois du grand Chelem qu’à partir de l’âge de 23 ans, « les choses sont peut-être allées un petit peu trop vite ». « Mais je sais à présent que je suis capable d’aligner sept très bons matches en cinq sets d’affilée, et ça, c’est bon signe », a ajouté l’Australien. Le N°1 a cependant ajouté qu’il lui fallait encore améliorer des secteurs de son jeu, mais sans préciser lesquels: « Je travaille beaucoup et les choses ne pourront qu’aller de mieux en mieux au fur et à mesure des années », a-t-il promis.
Lleyton Hewitt, malgré sa place de N°1 mondial, a terminé l’année 2001 sur une fausse note avec l’équipe d’Australie, qui s’est inclinée (3-2) face à la France en finale de la Coupe Davis, à Melbourne le 2 décembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *