Hicham El Guerrouj participe au Marathon des sables: Pour rendre hommage à Mohamed Mjid

Hicham El Guerrouj participe au Marathon des sables: Pour rendre hommage à Mohamed Mjid

J-4 avant le coup d’envoi du Marathon des sables. Cette épreuve mythique disputée en autosuffisance dans le sud du désert marocain, aura lieu du 4 au 14 avril prochain. Six étapes et 223,800 km seront au menu de cette 28e édition dans les provinces de Er-Rachidia et Tinghrir.

Les organisateurs de cet événement ont puisé dans leur profonde connaissance du Maroc pour tracer un circuit des plus remarquables mariant à la fois beauté de paysage et difficultés de parcours pour offrir toutes les variantes du Sahara.

Il faudra donc traverser des ergs (champs de dunes), des jebels, des plateaux caillouteux, des lacs asséchés ou des oueds où ne coule que le sable, mais aussi des oasis, des campements nomades ou des villages traditionnels en pisé…Bref, il y a de quoi satisfaire et étancher la soif des 1.050 concurrents venant de cinquante pays du monde en quête de vivre l’exceptionnel.

Au-delà de l’épreuve en elle-même, qui verra le Jordanien Salameh Al Aqra chez les hommes et Laurence Klein chez les femmes défendre leur titre de leader, une grande nouveauté interviendra lors de la dernière étape intitulée étape « Charity » au profit de l’Unicef. Sponsors, médias, amis, familles…seront invités à parcourir sept kilomètres dans les dunes marocaines en échange d’une participation financière pour l’Unicef.

Une dimension sociale à laquelle tient particulièrement Patrick Bauer : «Les Anglais, qui seront encore 400 cette année, sont des pionniers très attachés à cette approche. Le Marathon des sables contribue beaucoup à l’amélioration des conditions de vie au Maroc et il me semblait normal d’aller plus loin en 2013 en consacrant une étape de solidarité».

Par ailleurs, et suite à l’annonce douloureuse du décès de Mohamed Mjid, Patrick Bauer a rappelé que le défunt est avant tout «un ami de plus de 30 ans, qui a accompagné la naissance du Marathon des sables et qui a parrainé pendant toutes ces années l’étape solidarité de la course qui lui tenait tant à cœur».

Et pour rendre un hommage posthume à cet homme hors du commun, le coureur international Hicham El Guerrouj a annoncé avoir l’intention de courir la dernière étape de cette édition du MDS, à savoir l’étape solidarité, au nom de la fondation Mjid et de toutes les causes nobles qu’elle défend. Cette étape aura lieu le samedi 12 avril dans le désert d’Ouarzazate. Ainsi, le MDS est à la fois une épreuve sportive et une action solidaire et sociale.

Il est également intimement lié au Maroc et à sa terre d’origine. Depuis 1986, cette épreuve a fait découvrir à des milliers de coureurs la beauté et la richesse du Sahara marocain ainsi qu’à des centaines de millions de téléspectateurs à travers le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *