Hoffenheim se prend à rêver

Hoffenheim se prend à rêver

Le Bayern Munich a relancé sa saison lors de la 9e journée du Championnat d’Allemagne, en s’imposant magistralement face à Wolfsburg (4-2), une victoire orchestrée par Franck Ribéry, tandis que Hoffenheim s’est emparé de la tête du classement en dominant Hambourg (3-0). Le «phénomène» de la Bundesliga, Hoffenheim, arrivé en première division cet été, a encore frappé dimanche. Le club d’une bourgade de 3.000 habitants, financé par un milliardaire, a humilié le leader avant cette journée, Hambourg, et lui a du coup pris sa place de numéro un. Avec 19 points, Hoffenheim se retrouve leader devant Leverkusen et Hambourg. Il dispose également du meilleur buteur du Championnat, Vedad Ibisevic, qui a déjà marqué dix fois. Le Bayern, mal en point depuis le début de la saison, avait entrevu le bout du tunnel après sa victoire sur le fil face à Karlsruhe 1-0 il y a une semaine et surtout grâce à sa belle prestation face à la Fiorentina (3-0) mardi en Ligue des champions. Samedi, il en est définitivement sorti. Mais que de sueurs froides en début de rencontre! Car tout a mal débuté pour les hommes de J rgen Klinsmann, face à un solide adversaire entraîné de surcroît par une vieille connaissance, Felix Magath, ancien technicien bavarois limogé durant l’hiver 2007.
A la 31e minute, Grafite ouvre le score, sur penalty, pour le club du constructeur automobile Volkswagen. Deux minutes plus tard, Dzeko poursuit le travail. 2 à 0 pour Wolfsburg, le camp bavarois se remet à douter.
Mais c’est compter sans «le petit Français» – comme le surnomme l’Allemagne avec affection – Franck Ribéry, auteur de son premier but de la saison après sa grave blessure à une cheville contractée durant l’Euro-2008. Le Français illumine l’Allianz Arena avec un magnifique tir du pied droit de plus de 20 mètres qui relance la confiance dans le camp bavarois. La Marseillaise se met alors à résonner dans le stade! festival étincelant. La suite devient un festival étincelant du Bayern, orchestré notamment par le Français. Le capitaine Mark van Bommel signe l’égalisation de la tête. Neuf minutes plus tard, Borowski permet aux Bavarois de mener au score. Schweinsteiger enfonce le clou sur une passe de Klose à la 80e minute. «Avant le match, nous avions dit que nous devions être sur nos gardes. Nous ne l’avons pas été et c’est pour ça qu’on s’est retrouvé mené 2 à 0», a commenté Klinsmann, ajoutant: «Mais je dois féliciter l’équipe pour le virage qu’elle a effectué. Ce fut beaucoup de travail et il fallait avoir les nerfs solides».
Au classement, le Bayern Munich, seulement 11e jusqu’à présent, effectue un bond et retrouve une 5e place plus digne de son statut de champion en titre. Le Bayer Leverkusen s’est quant à lui imposé face à son voisin Cologne (2-0) vendredi soir. Sans faire beaucoup de bruit, les hommes de Bruno Labbadia ont enregistré 6 victoires depuis le début de la saison, grâce notamment à Patrick Helmes, auteur de 8 buts.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *