Hommage de la MAP aux sportifs

On n’aurait pas pu rêver meilleure affiche : Ahmed Faras, Abdelmajid Dolmy, Mohamed El Gourch, Hassania Darami, Nawal El Moutawakkil, Nezha Bidouane, Adil Belgaïd, Mouna Benabderrassoul et beaucoup d’autres. Une ambiance de fête. Emotions et retrouvailles… Le passé, le présent et l’avenir.
En fêtant vendredi soir à Rabat les sportifs nominés pour le sondage réalisé par son service des sports, l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP) a réussi à faire se côtoyer plusieurs générations de sportifs ayant hissé haut le drapeau du Maroc.
Réalisé auprès de 39 organes de presse, dont des médias étrangers accrédités au Maroc, ce sondage avait, rappelons-le, consacré le triple champion du monde du 1.500m et recordman de l’épreuve, Hicham El Guerrouj, devant le tennisman Younès El Aynaoui et le footballeur Hicham Aboucharaoune.
Chez les dames, le trio gagnant était constitué de la taekwondoïste Mouna Benabderrassoul, suivie des athlètes Zhor El Kamch et Asmae Laghzaoui. El Guerrouj n’a pas faire le déplacement depuis Ifrane, car il s’est blessé à l’entraînement et il a délégué son jeune frère –également un coureur de 1.500m pour faire un petit speech à sa place. Et pour des raisons de calendrier, El Aynaoui, qui se trouve à Marseille, a délégué son père pour en faire de même. C’est donc avec beaucoup de plaisir et aussi d’émotion que l’assistance a applaudi ces anciennes gloires, en rendant également hommage aux jeunes qui représentent le présent et le futur sportif du pays.
Un des moments forts de la soirée a été la projection de séquences de matches disputés par la sélection marocaine lors de la Coupe d’Afrique 1976 (Ethiopie), remportée par le Maroc et au cours de laquelle Faras, le premier Ballon d’Or africain du Maroc s’est particulièrement illustré. La projection de séquences du Mondial 1986, avec des pichenettes et autres inventions de Dolmy, a également soulevé une vague de nostalgie parmi l’assistance où l’on pouvait reconnaître Nabil Benabdellah, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, ainsi que Mohamed El Gahs, le secrétaire d’Etat chargé du département de la Jeunesse.
Dans son allocution, Mohamed Yassine Mansouri, le directeur général de la MAP, a souligné que l’Agence, qui suit de près à travers le service sportif et son fil d’informations les nouvelles et les exploits des talents sportifs nationaux de par le monde, «est fière de couronner ce travail par la présentation du bilan des brillantes prestations de nos sportifs de haut niveau qui leur ont valu d’avoir place aux podiums».
Avec «Aujourd’hui le Maroc», M. Mansouri est longuement revenu sur l’esprit de ce sondage, en soulignant qu’il s’agit également «de faire le lien avec les gloires du passé qui ont honoré les couleurs nationales». Tous les sportifs, primés ou non – se sont dits heureux de l’initiative de la MAP. De son côté, Adil Belgaïd, qui a été également honoré, nous a déclaré qu’à 27 ans, il se sentait au top de sa forme et qu’il comptait bien, avec une préparation intense et la multiplication de combats, représenter dignement le Maroc aux prochains Jeux olympiques d’Athènes en 2004. Des prix ont par ailleurs été remis à Nezha Bidouane, la championne du monde des 400m haies, et à Mohamed Benchrif, ancien chef du service des sports de la MAP, appelé à d’autres fonctions et qui a passé le relais à Khalid Abouchoukri, un journaliste chevronné, connaisseur de la chose du sport.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *