Hommage: Oscar Fullone n’est plus : Adieu «El Profesor»

Hommage: Oscar Fullone n’est plus : Adieu «El Profesor»

Une légende du ballon rond vient de pousser son dernier soupir. Oscar Fullone, de son nom complet Luis Oscar Fullone Arce, s’est éteint lundi matin à Casablanca à son domicile à l’âge de 78 ans des suites d’une longue maladie.

Ancien joueur d’Estudiantes, de l’Independiente Medellin et d’Aston Villa notamment, c’est en tant qu’entraîneur que le défunt était entré dans l’histoire du football mondial en général, et du football africain en particulier.

Fin stratège et passionné de psychologie, Oscar Fullone a toujours mis tout son savoir-faire au service du club. En Afrique, nombreuses sont les équipes qui lui doivent une fière chandelle.

L’entraîneur argentin a dirigé l’Asec Mimosas, club ohare du football ivoirien, pendant quatre ans. De ce séjour sur le banc du club ivoirien, Oscar Fullone a gagné la Coupe de Côte d’Ivoire en 1995 et en 1997, le Championnat de Côte d’Ivoire en 1997 et en 1998 et la Ligue des champions de la CAF en 1998, l’unique trophée continental attendu depuis 50 ans. La suite de la carrière africaine du technicien argentin à la silhouette élancée et élégante s’est poursuivie au Maroc, au Raja de Casablanca dont il occupa le banc à deux reprises (1998-2000 puis 2005-2006) et avec lequel il a gagné une nouvelle fois la Ligue des champions en 1999.

Avant un passage par l’Espérance de Tunis (un titre national en 2004), le coach argentin avait aussi conduit le Wydad de Casablanca jusqu’à la victoire en Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe (2002). Grand voyageur, Oscar Fullone avait également exercé en Libye (Ahly Tripoli), en Algérie (USM Alger), en Afrique du Sud (Mamelodi Sundowns) et au Burkina Faso, dont il fut le sélectionneur en 2001-2002. Etabli à Casablanca, il était ces dernières années devenu chroniqueur pour Radio Mars. Surnommé «El Profesor» (le professeur), Oscar Fullone aura marqué le football de son empreinte laissant derrière lui un héritage et une philosophie footballistiques dignes d’être transmis et enseignés. Aujourd’hui Le Maroc présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *