Hooliganisme : Le Wydad et le Chabab Al-Hoceima se jettent la responsabilité

Hooliganisme : Le Wydad et le Chabab Al-Hoceima se jettent la responsabilité

À la suite des actes de violence survenus dans le stade Mimoune Al-Arsi, à Al-Hoceima, lors du match ayant opposé le Chabab local au Wydad, samedi dernier, une enquête a été ouverte par le comité de discipline de la Fédération royale marocaine de football pour décider dans cette affaire. En attendant la décision définitive, les deux responsables des deux clubs ont exprimé à ALM leurs points de vue par rapport aux incidents qui ont eu lieu entre les supporters des deux équipes. Ilyass El Omari, président du club Chabab Al-Hoceima, a expliqué qu’«on a tout préparé pour un bon déroulement de cette fameuse rencontre. On était très content d’accueillir le Wydad et le fêter en tant que champion du Maroc pour la saison écoulée». «Mais, malheureusement, des jeunes supporters casablancais qui sont venus vendredi à Al-Hociema ont gâché cette fête. Ces supporters wydadis ont commencé à jeter des pierres dans les gradins adverses. Ce sont eux qui sont à l’origine de ces incidents», a ajouté le président du club. Idriss Slaoui, porte-parole du Wydad, a affirmé, pour sa part, que «le match se déroulait dans de bonnes conditions jusqu’à la 8e minute. Je déplore ce que l’on a vécu lors de cette rencontre, mais, sincèrement, je n’accuse personne». «Seulement, je reproche une seule chose aux organisateurs, c’est qu’ils n’ont pas séparé les deux publics. Donc, il y avait une organisation défaillante», a précisé M. Slaoui. «Pour le moment, on ne peut rien faire. Nous ne devons pas anticiper les choses, on doit attendre la décision finale du comité de discipline qui doit trancher dans cette affaire dans dix jours», a conclu le porte-parole du Wydad. Selon des sources bien informées, «l’équipe qui reçoit est normalement le premier responsable des incidents. Et le public de Chabab Al-Hoceima est plus nombreux que le public casablancais». Il est à rappeler que certains supporters des deux équipes ont été légèrement blessés et conduits à l’hôpital régional Mohammed V d’Al- Hoceima pour recevoir les soins nécessaires. En effet, vu cet incident, le Wydad, qui doit attendre l’aboutissement des enquêtes, a même perdu sa deuxième place, héritée par l’Olympic Safi, victorieux à domicile face au KAC Kénitra par 2 buts à 0.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *