Housni Benslimane quitte la présidence

Housni Benslimane quitte la présidence

La première réaction de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) après le faux pas de l’équipe nationale face à son homologue gabonaise est l’annonce de la tenue de son assemblée générale, la première depuis 2003, le 16 avril à 10 h au Centre des conférences des travaux publics à Rabat, selon la FRMF. De même, le président sortant de la Fédération royale marocaine de football, Housni Benslimane, ne compte pas présenter sa candidature pour un nouveau mandat, ajoute cette source. Après 15 ans aux commandes, il cède enfin sa place. Une décision imprévisible et inattendue pour Mohamed El Guertili, membre du bureau du Groupement national du football d’élite.   
Ceci dit, l’ensemble des membres formant le bureau fédéral sont désormais appelés à quitter leurs postes  au sein de cette fédération. Le bureau fédéral est composé ainsi de dix-neuf membres y compris le président du bureau. Mohamed Aouzal est premier vice président et président de la Commission des relations internationales alors que le poste du deuxième vice-président est assuré par Mohamed Benseghir qui est aussi président de la Commission d’appel. Parmi les sérieux prétendant  au poste de la présidence de la fédération du sport le plus populaire dans le monde et dont le rendement au Maroc a régressé depuis la finale de la Coupe d’Afrique en 2004, en Tunisie, figure Ali Fassi Fihri, directeur général de l’Office national de l’électricité (ONE).
Il est également membre du comité du Fath Union Sport et président du comité provisoire du club du FUS, section football.  Par ailleurs, Housni Benslimane est arrivé à la tête du football marocain en 1994 en tant que président du comité provisoire et ce n’est qu’en 1999 que l’actuelle Fédération royale marocaine de football a vu le jour avec la confirmation de Housni Benslimane aux commandes.  A cette époque, Driss Alaoui M’daghri était le ministre de la Jeunesse et des Sports. À son arrivée, Housni Benslimane avait préparé un projet bien défini axé principalement sur la recherche des fonds nécessaires pour les équipes nationales, la formation des entraîneurs et des cadres nationaux ainsi que l’aménagement des infrastructures pour la mise à niveau du football national. Il reste toutefois important de souligner que la dernière assemblée générale ordinaire de la FRMF remonte à 2003, lorsque le mandat de la présidence de Housni Benslimane était reconduit. Aujourd’hui, c’est un membre du comité du FUS qui pourrait succéder  à Housni Benslimane.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *