Hrbaty au forceps

Hrbaty au forceps

Dans un Complexe Al Amal presque vide, s’est disputée, mardi, la quatrième journée de la 20ème édition du Grand Prix Hassan II. Le Slovaque, Dominik Hrbaty, tête de série n°1, s’est qualifié pour les quarts de finale en s’imposant dans la douleur face à l’Espagnol Alex Calatrava en trois sets 5-7, 6-4 et 6-4.
Le Slovaque, demi-finaliste l’année dernière, n’a pas eu la partie facile face à un adversaire, comme tous les joueurs espagnols, difficile à battre sur terre battue. Hrbaty, qui a du sortir son grand jeu, a mis deux heures vingt-cinq minutes avant de se débarrasser de son vis-à-vis du jour. Selon les observateurs, la rencontre qui a mis aux prises Hrbaty avec Calatrava est considérée comme la plus spectaculaire depuis le début de la compétition. Certes, victoire à l’arrachée, mais méritée pour le Slovaque.
Au début de la rencontre, Hrbaty a réussi à imposer son jeu pour mener 4-2. Mais l’Espagnol s’est vite ressaisi pour revenir au score 5-4. Devant un très bon joueur du fond du court, le Slovaque a préféré se contenter des échanges, histoire de pousser le finaliste de l’édition de 1998 à commettre des fautes. Mauvais choix tactique puisque Calatrava, en jouant sur le point faible de son adversaire le revers, réussira à remporter le premier set 7-5. Le deuxième set sera plus serré. Face à un Calatrava, très confiant et très sûr de lui, Hrbaty n’avait d’autre solution que de gérer le deuxième set point par point et espérer un mauvais pas de son rival pour remettre les pendules à l’heure. Aucun des deux joueurs n’a pris l’initiative au début du deuxième set. Plus expérimenté, Hrbaty a laissé passer les premiers jeux avant d’enchaîner les points gagnants, avec deux breaks successifs, pour s’imposer sur le score de 4-6.
À un set partout, il fallait tout recommencer. Même scénario dans la troisième manche, jusqu’au cinquième jeu quand le Slovaque parvient à faire le break. C’était le tournant du match. Hrbaty, qui connaît très bien Calatrava pour l’avoir rencontré à trois reprises avec un avantage pour l’Espagnol (2-1), a pris sa revanche en s’imposant en fin de match par deux manches à une (7-5, 6-4, 6-4). Hrbaty reste l’un des sérieux prétendants au titre de cette édition.
Depuis le début de la saison, Hrbaty n’a cessé de briller en remportant trois sacres : Adélaïde, Auckland et Marseille. Dans les autres rencontres, l’autre espagnol Oscar Hernandez s’est qualifié aux quarts de finale aux dépens de l’Argentin Juan-Pablo Guzman sur le score de deux sets à un (4-6, 6-1, 7-6). Mercredi, le Suisse Ivo Heuberger a battu Simone Vagnozzi en deux sets (6-3, 7-6). Côté double, le duo marocain, Mehdi Tahiri et Mounir Laâraj, s’est racheté après sa qualification pour les 1/4 de finale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *