HUSA-WAC, Duel à distance

Après les coupes africaines, le championnat national de première division reprendra, ce week-end, avec la 25e journée. De belles affiches sont au programme, dont la rencontre choc Hassania d’Agadir-Moghreb de Fès. Jusqu’à présent, le leader, qui rêve d’un premier sacre, a su négocier ses matchs à l’aller comme au retour. Et il continuera, certainement, à le faire jusqu’à la dernière journée du championnat.
Une tactique propre au meilleur entraîneur de l’année, M’hamed Fakhir. Les Soussis, qui restent invincibles à domicile, se mesureront aux hommes de Baddou Zaki, exclus de la course pour le titre. Irréguliers en cette fin de saison, les Gadiris devront s’imposer dimanche au stade Inbiâat s’ils veulent préserver leur place de leaders. La pression sera lourde sur les coéquipiers de Hamou Mouhal. Car un match nul ne fera pas l’affaire du club Gadiri qui compte deux points seulement sur son poursuivant le plus sérieux, le Wydad de Casablanca. Les hommes de Fakhreddine Rajhi, qui seront en déplacement à Lâayoune pour affronter la Jeunesse Sportive Massira, ont mal préparé leur semaine.
Et pour cause : ces derniers disent n’avoir pas perçu leurs salaires des deux mois de mars et avril, en plus des primes. Mercredi matin, les Rouge et Blanc se sont présentés au complexe Ben Jelloun, non pas pour s’entraîner, mais pour revendiquer leurs salaires et primes. En dépit de plusieurs tentatives de la part des responsables du club pour trouver un terrain d’entente, les joueurs n’ont rien voulu savoir. Sauf surprise, le WAC, qui compte six victoires à l’extérieur depuis le début de la saison, a toutes les chances de faire la différence sur le propre terrain de la JSM, surtout que celui-ci traverse une crise financière sans précédente qui l’a plongé dans une longue série de mauvais résultats.
Le club occupe actuellement la 12e position, avec 26 points, à cinq longueurs de la zone des relégables. Outre le HUSA et le Wydad, le Raja de Casablanca, lui aussi, est toujours dans la course pour le titre. Dimanche dernier, le champion en titre a rempli sa mission en ramenant la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions du coeur du Congo.
Les Vert et Blanc accueilleront, au complexe sportif Mohammed V, l’IRT. Les protégés de Walter Meuuws, qui comptent cinq points de retard de leurs frères ennemis, les Rouge et Blanc, n’auront, en principe, aucune difficulté pour venir à bout des nordistes, 11e du championnat avec 26 points. L’Olympique de Khouringa, auteur d’un match nul contre le leader sur ses propres bases lors de la 24e journée, sera en déplacement à Casablanca pour jouer l’Itihad local. La rencontre promet d’être équilibrée entre le 5e et le 7e du classement. Cette 25e journée sera également marquée par le derby classique entre les FAR et le FUS. Si les militaires restent sur une bonne série de résultat en championnat, les Fussistes, eux, ont en tout raté. Et le championnat et la compétition africaine. Chez les Fussistes, qui n’ont pas encore digéré leur élimination de la coupe de la confédération africaine, les prochaines journées s’annoncent déterminantes, d’autant plus que le club est en danger. Huitième du championnat, l’IZK recevra son poursuivant la Renaissance Sportive de Settat, qui s’est vue infligée une sévère défaite sur son propre terrain face au Raja de Casablanca. Surpris chez lui (0-1) par la lanterne rouge, le Raja Beni Mellal, le CODM de Meknès se rendra à Marrakech pour affronter l’avant dernier du championnat, le Kawkab, qui reste sur une défaite face au WAC. Le dernier match de cette 25e journée est celui qui mettra aux prises le Stade marocain et le Raja Beni Mellal. Le premier menacé de relégation contre le second déjà annoncé en D II.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *