Ibrahim Afellay, première recrue hivernale du FC Barcelone

Ibrahim Afellay, première recrue hivernale du FC Barcelone

L’international ailier du PSV Eindhoven, Ibrahim Afellay est dans la cour des grands. En effet, après avoir fait son trou en équipe des Pays-Bas, le Néerlandais, d’origine marocaine, à signer pour le mystique club du championnat d’Espagne le FC Barcelone. Il devient ainsi le premier joueur d’origine marocaine à rejoindre le prestigieux club catalan. C’est désormais officiel, le FC Barcelone et le club hollandais PSV sont tombés d’accord lundi dernier pour que le joueur, en fin de contrat en juin prochain à Eindhoven, enfile le maillot Blaugrana dès janvier 2011 pour un contrat de 4 ans. Le club champion d’Espagne avait confirmé en octobre dernier son intérêt pour recruter Afellay, joueur révélation du championnat hollandais cette saison. Selon des sources néerlandaises, le PSV toucherait deux à trois millions d’euros pour un joueur qui serait parti gratuitement en juin. À ce prix, le Barça réalise aussi une excellente affaire qu’avaient également flairée bien d’autres clubs. En effet, tous les fans marocains des Blaugrana attendent avec impatience l’entrée d’Afellay aux côtés du meneur de jeu Lionel Messi, Xavier Hernández et encore Andres Iniesta qui a déclaré impatient de jouer aux côtés de Ibrahim Afellay. «C’est un bon renfort pour le club», se félicite Iniesta sur le site du Barça. «Je sais qu’il a beaucoup de qualités et qu’il est jeune. Le Barça est le bon endroit pour progresser». Ibrahim Afellay a été formé au centre de formation du PSV Eindhoven qui l’avait repéré à l’âge de 15 ans. Le jeune joueur a choisi son pays natal et d’adoption, les Pays-Bas. Convoqué à plusieurs reprises par la FRMF au début de l’année 2007 mais il n’a pas répondu aux sollicitations de celle-ci. Il est à mentionner que de nombreuses formations européennes espèrent l’attirer dans ses filets dont Liverpool, l’Inter Milan ou encore l’Atlético Madrid ont été parmi les clubs intéressés par les services du Rifain Ibrahim Afellay.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *