Impressionnant Hassania

15 victoires, 4 nuls et deux défaites, seulement, dont une face au dauphin, le Wydad de Casablanca, au complexe sportif Mohammed V. Tel est le bilan de l’équipe de Hassania d’Agadir, véritable révélation de cette saison car il faut le dire, à l’issue de la 21e journée du championnat national du GNF I. Une équipe qui porte très bien son nom. Seul en tête avec 49 points, le club Gadiri a surpris plus d’un, y compris son public.
Au début du championnat, tout le monde disait que le Hassania d’Agadir allait se contenter de jouer le rôle « de troubles faits » à l’image de ce qu’ont fait, pendant plusieurs saisons, certaines équipes comme le FUS, le MAS, le Kawkab de Marrakech…. Mais c’était sans compter sur la volonté et la détermination des Soussis. Ces derniers ont su gérer la première phase du championnat national avec beaucoup de sérénité et de ténacité.
Entre leader et dauphin, ils ont enchaîné une série de victoires qui leur a permis de se faire un capital de confiance remarquable. Les résultats ne se sont pas fait attendre. Partis pour outsider, ils ont réussi à déjouer tous les pronostics, mêmes ceux des grands parieurs, pour devenir de sérieux prétendants au titre. Avec six longueurs d’avance sur son poursuivant immédiat, le WAC, le Hassania d’Agadir a de fortes chances de jouer les premiers rôles du championnat national, et pourquoi ne pas remporter le sacre. Surtout que neuf matchs seulement nous séparent de la fin de la phase retour.
Un avantage psychologique que le club Gadiri veut préserver pour s’en servir, comme arme, pour faire face à ses rivaux lors des prochaines journées. Dimanche dernier, c’est grâce à ce même avantage psychologique que le Hassania a réussi à tenir la dragée haute au champion en titre, le Raja de Casablanca et devant son public.
Les hommes de Mohamed Fakhir ont failli même empocher les trois points de victoire. Et ce n’était une surprise pour personne. Car le Hassania d’Agadir a frappé fort depuis bien longtemps. Derrière ces résultats il y a tout un travail de longue haleine qui mérite d’être salué, d’autant plus que c’est un cadre marocain qui en est à l’origine.
Depuis l’arrivée de Mohamed Fakhir à la tête du club, l’équipe n’a cessé d’impressionner par son nouveau style de jeu. Au fil des matchs, les hommes de l’ex-entraîneur du Raja et de la RSS se sont forgés l’image d’une équipe difficile à battre. Plus encore, une équipe qui maîtrise l’art de faire déjouer son adversaire. Un schéma tactique basé sur la défense en bloc et la contre-attaque rapide à une touche de balle, ou presque. À cela il faut ajouter l’homogénéité, la discipline tactique et la bonne condition physique des joueurs Sousssis. Une recette qui tient la route. Du moins pour le moment. Lors de la prochaine journée, le Hassania d’Agadir accueillera l’IZK.. Une autre occasion pour les poulains de Fakhir de creuser l’écart, en attendant le réveil de ses poursuivants immédiats.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *