Italie – 33e journée : la Fiorentina donne une leçon à la Roma

La Fiorentina a commencé de la meilleure des manières en ouvrant tôt la marque grâce à Juan Manuel Vargas : profitant d’un marquage un peu aléatoire de Marco Motta, le Péruvien s’échappait dans l’axe avant de marquer d’une puissante frappe du gauche de 35 mètres (6). «On ne regarde pas le classement car je suis persuadé que nous devrons lutter jusqu’au bout (pour la 4e place), y compris avec la Roma», a cependant souligné l’entraîneur Cesare Prandelli. Les Florentins allaient ensuite jouer de plus en plus libérés au cours de la première période, tandis que les Romains avaient toutes les peines à se montrer dangereux. Pour ces derniers, le «coup de grâce» allait venir en deux temps au début de la seconde période: Alberto Gilardino inscrivait d’abord un deuxième but de la tête sur un centre de Franco Semioli juste après la pause (47), avant que le milieu David Pizarro ne soit exclu à cause d’un deuxième avertissement récolté suite à accrochage avec le même Semioli (60). A dix contre onze, la messe était dite et la Fiorentina, déjà supérieure, allait s’en donner à coeur joie, inscrivant deux nouveaux buts grâce à des frappes de Gilardino (67) puis de Massimo Gobbi (73), permettant seulement au Brésilien Baptista sauver l’honneur de la Roma en toute fin de rencontre (86).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *