Italie-Nouvelle-Zélande : l’Italie contrainte au deuxième nul

Italie-Nouvelle-Zélande : l’Italie contrainte au deuxième nul

L’Italie, championne du monde en titre, a été accrochée par une équipe néo-zélandaise limitée mais sérieuse sur le terrain (1-1), dimanche au Mbombela Stadium de Nelspruit, lors de la deuxième journée du groupe F du Mondial-2010 de football. Shane Smeltz, servi par une longue frappe depuis la ligne de touche gauche aux 35 mètres, a ouvert le score pour la Nouvelle-Zélande dès la 7e minute en profitant d’une grosse erreur du capitaine Fabio Cannavaro. Le même Smeltz a retenu le maillot de De Rossi dans la surface de réparation et offert un penalty aux Italiens. Vincenzo Iaquinta s’en est chargé avec succès. Pour sa part, le Brésil a dominé la Côte d’Ivoire (3 à 1) dimanche à Johannesburg et s’est offert son billet pour les 8e de finale du Mondial, au soir d’une journée marquée par un nouveau nul de l’Italie et par une crise sans précédent en équipe de France. Deuxième qualifié après les Pays-Bas, le Brésil, éternel favori de toutes les Coupes du monde, n’a pas tremblé pour se défaire des Africains, mais la victoire lui aura coûté cher: Elano est sorti sur une civière, apparemment gravement touché au tibia droit, et Kaka a été exclu pour avoir reçu deux cartons jaunes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *