Jamal Sellami se sépare à l’amiable du Difaâ d’El Jadida

Jamal Sellami se sépare à l’amiable du Difaâ d’El Jadida

Auteur de résultats plus que décevants avec le Difâa Hassani d’El Jadida. L’entraîneur du Difaâ d’El Jadida, Jamal Sellami s’est séparé, lundi 12 avril, à l’amiable du club doukkali de football suite à une réunion avec les membres du bureau dirigeant. «Cette séparation est due au non-respect par le bureau dirigeant du Difaâ d’El Jadida de ses engagements de début de saison, à savoir le renforcement de l’effectif selon une liste établie par l’entraîneur et ce, afin d’atteindre les objectifs tracés», a souligné à ALM M.Sellami. Le sélectionneur adjoint de Hassan Moumen à la tête des Lions de l’Atlas durant près de six mois (de juin à novembre 2010 ) s’est dit lié au club par un «contrat d’objectifs» en vertu duquel l’équipe devait terminer dans les trois premières places, ou à un rang qualificatif pour les compétitions africaines, a noté que le club n’a engagé que deux nouveaux joueurs sur la liste qu’il a proposée. Il a ajouté que le bureau fédéral ne s’est pas rattrapé lors du mercato d’hiver pour renforcer l’équipe qui jouait sur plusieurs fronts, ce qui s’est «répercuté négativement sur l’effectif, notamment après la blessure de certains joueurs qui forment l’ossature du groupe et le départ de l’attaquant Pape Latyr N’day». «Malgré tout, l’équipe a réalisé un bon parcours lors de la phase aller», a fait remarquer Sellami. Le Difaâ d’El Jadida, auteur d’un bon début de saison et champion d’automne, a connu un surprenant recul lors de la deuxième moitié de la saison. En championnat, il est quatrième à six longueurs du leader, après 25 journées. Il a été également éliminé au premier tour de la Ligue des champions d’Afrique. Jamal Sellami sera remplacé par Mohamed Mounaim, l’entraîneur assistant du Difâa Hassani d’El Jadida. Mohamed Mounaim était le directeur technique du club Al Tafra Emarati et ancien joueur du Raja. Les Jdidis occupent actuellement la 4ème position du classement général, à six longueurs du leader, le Wydad.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *