Jankovic veut valider sa première place

Parmi toutes les joueuses à avoir occupé la tête de la hiérarchie mondiale, la Serbe est la seule à ne pas avoir de tournoi du Grand Chelem à son palmarès.
A seulement 23 ans, Jankovic a évidemment encore le temps de combler cette lacune, comme l’avaient fait naguère Kim Clijsters et Amélie Mauresmo, parvenues au sommet du classement WTA avant d’avoir soulevé un trophée majeur.
Mais une victoire au Masters viendrait tout de même à point nommé pour consolider sa prise de pouvoir dans une période plutôt confuse, où trois autres joueuses (Maria Sharapova, Ana Ivanovic et Serena Williams) ont été N°1 mondiales depuis la retraite soudaine de Justine Henin en mai.
La Serbe semble en bonne position pour parvenir à ses fins. Depuis sa défaite en finale de l’US Open face à Serena Williams, Jankovic a remporté les trois plus gros tournois de la fin de saison à Pékin, Stuttgart et Moscou, auxquels participaient une bonne partie des meilleures mondiales.
Si Jankovic est l’incontestable favorite pour succéder à la grande championne belge, qui avait signé son ultime succès en 2007 lors de la dernière édition disputée à Madrid, il n’est pas facile de hiérarchiser la concurrence. Serena Williams peut très bien l’emporter lorsque la motivation est là, mais l’Américaine a presque disparu du circuit depuis son succès à New York. Sa soeur aînée Venus n’a plus guère brillé après son cinquième titre à Wimbledon cet été. L’autre Serbe, Ana Ivanovic, doit confirmer son retour en forme, initié par un titre à Linz fin octobre après quatre mois très décevants.
Restent les quatre Russes qui complètent le tableau et dont les plus attendues sont Dinara Safina, la nouvelle N.2 mondiale, et la championne olympique Elena Dementieva.
Svetlana Kuznetsova et Vera Zvonareva complètent un plateau où manque leur compatriote Maria Sharapova, finaliste sortante, qui a mis fin prématurément à sa saison à cause d’une blessure à l’épaule.
La compétition commence par une phase de poule en deux groupes de quatre -Jankovic, Ivanovic, Kuznetsova et Zvonareva d’un côté, Safina, les Williams et Dementieva de l’autre- et se termine ce week-end par les demi-finales et la finale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *