Jeu de dames: Un tournoi pas comme les autres

Jeu de dames: Un tournoi pas comme les autres

Le jeu de dames n’est pas l’apanage des personnes retraitées. Le constat a été relayé, le week-end dernier, par l’association «Kaynin» pour la culture et le développement ou Exist society à travers un tournoi organisé sous le signe «Dima Dama» au profit de joueurs installés entre Rabat et Salé et âgés de 50 ans ou plus. ALM s’est rendu, dimanche 11 octobre, à la compétition qui s’est déroulée au quartier Elkamra dans la capitale. Rencontre avec les joueurs et les organisateurs.  

Des préparatifs bon train

A l’arrivée sur l’avenue où le tournoi s’est tenu à Rabat, les organisateurs, qui avaient déjà tracé l’aire de jeu par un grand carré en carrelages noirs et blancs, installaient les tables et les chaises pour les joueurs, ainsi qu’un tableau blanc pour marquer les points obtenus par ceux-ci. Hormis les participants, aucun badaud ou invité n’était autorisé à empiéter le grand carré. Avant le début de la compétition, certains joueurs, participant ou non au tournoi, étaient aperçus en train de jouer aux dames. De quoi se remuer les méninges avant d’entamer le tournoi. A leur tour, les badauds s’attroupaient déjà autour de l’espace de la compétition. Entre celui qui se passionne pour le jeu, celui qui est curieux et celui qui apprécie l’ambiance hilarante qui règne dans le rang des joueurs qui ont vibré, lors du tournoi, aux rythmes de la «dakka» marrakchie, tout le monde a trouvé son compte.

L’idée du tournoi

«La compétition est née du constat de gens âgés communément retraités qui jouent sur la rue. Personne ne se donne la peine de leur parler ou d’essayer d’améliorer les conditions dans lesquelles ils jouent. D’où l’idée de ce tournoi pour les rassembler», précise à ALM Achraf Elbahi, conseiller auprès d’Exist society qui désirait vivement élargir le tournoi. «L’ambition était d’organiser cette compétition au niveau de l’ancienne région Rabat-Salé- Zemmour-Zaër, mais vu les démarches logistiques et administratives pénibles, nous avons décidé de restreindre le champ d’activité au niveau de Rabat et Salé», a-t-il enchaîné en précisant que cette manifestation a bénéficié du soutien financier de «Fullbright», un programme américain d’échange académique et culturel. Pour rappel, la compétition de Salé s’est soldée par la victoire de deux semi finalistes qui se sont opposés à deux autres Rbatis pour que le tournoi soit couronné par la remise de trophées à deux gagnants.

Pour emboîter le pas

«Nous espérons que ce tournoi donnera appétit à d’autres sponsors pour être élargi et couvrir d’autres villes voire régions. Nous aspirons également à ce que ce jeu devienne un patrimoine culturel célébré comme il se doit», caresse M. Elbahi en rappelant que des études autour des conditions des joueurs sont censées être faites. «Est-ce que ce jeu est une fatalité pour les retraités? Est-ce un choix ou une tendance naturelle?», s’interroge-t-il en mettant l’accent sur la nécessité du soutien politique, culturel, sportif et communautaire. «Ces études révèleront si c’est un sport qui mérite d’être propagé dans le territoire marocain ou être professionnalisé», prédit le conseiller auprès de l’association organisatrice.

L’avis des participants

«Suite à la recommandation de certains amis à moi, je me suis dit pourquoi ne pas participer au tournoi pour passer un bon moment ensemble. C’est une excellente idée qui insuffle une dynamique dans le rang des personnes avancées en âge. Pour ma part, c’est mon jeu préféré, il permet aux neurones d’être actives», indique Mohamed Ziouani, professeur de mathématiques habitant Témara. L’arbitre du tournoi a également abondé dans le même sens quant à l’originalité du concept. «Ce tournoi est une idée unique. Nous espérons que les responsables s’occuperont des joueurs de dames qui sont retraités en majorité et leur dédieront des espaces de jeu adéquats», caresse Abdellah Kinani, arbitre volontaire.

Et pour immortaliser les moments du tournoi, les photos prises lors de cette manifestation seront, selon les initiateurs, étalées lors d’expositions nationales et internationales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *