Jeux Asiatiques : Le Japon nage aussi bien que la Chine

Le Japon a fait jeu égal avec la Chine, mercredi dans la piscine de Doha aux Jeux asiatiques, lors d’une 5e journée qui lui a permis de rafler la moitié des titres en jeu face au pays-hôte des futurs Jeux de Pékin. En revanche, les Japonais ont subi une cruelle désillusion en football puisque leur sélection a été battue (2-1) par la Corée du Nord qui rencontrera la Corée du Sud en quart de finale. L’entraîneur en chef de la natation chinoise, Zhang Yadong, visait 20 médailles d’or à son arrivée à Doha. Il en a déjà 15, contre 13 au Japon, et il en reste six à distribuer jeudi lors de la dernière soirée. La plus grosse surprise est venue du 800 m libre, remporté par la Japonaise Yurie Yano (8:29.51) devant la Chinoise Yang Jieqiao et une autre Japonaise, Maiko Fujino. Dans le 100 m dos, une autre nageuse nippone, Reiko Nakamura, 24 ans, médaillée de bronze à Athènes, a gagné en 1 min 00 sec 82, devant deux Chinoises, Xu Tianglongzi et Zhao Jing. La troisième médaille d’or japonaise de la soirée, celle du 200 m quatre nages, a été conquise par Hidemasa Sano, 22 ans, qui avait déjà remporté le 400 m quatre nages. La soirée avait pourtant bien commencé pour les Chinois, Chen Zuo, 24 ans, battant d’une demi-seconde son record d’Asie pour remporter le 100 m libre (49.06). Il a devancé le jeune Coréen Park Tae-hwan, 17 ans, victorieux cette semaine sur 200 m et 400 m libre. Les nageuses chinoises ont fait deux doublés mercredi : victoire de Xu Yanwei, 22 ans, sur 100 m nage libre (55.02), devant Pang Jia-Ying et la Japonaise Kaori Yamada, victoire de Qi Hui, 21 ans, sur 200 m brasse (2:23.93) devant Luo Nan, 20 ans, et la Coréenne Jung Seul-Ki.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *