Jeux de la Francophonie : le Maroc classé deuxième

Les performances réalisées par les sportifs marocains lors de l’édition de Niamey au Niger constituent une première dans l’histoire de la participation marocaine aux Jeux de la Francophonie.
En remportant 41 médailles, le Maroc s’est classé deuxième derrière la France lors cette cinquième édition des jeux de francophonie. Un exploit sans précédent pour le Maroc qui a dominé l’athlétisme. En effet, c’est dans cette discipline que le Maroc a pu remporter l’essentiel des médailles.  
C’était aussi la première fois de l’histoire de cette manifestation que le Maroc a réussi à décrocher une médaille d’or en boxe grâce à Ait Bigrade (54 kg).
Au terme des compétitions, les pugilistes marocains Redouane Bouchtouk (48kg), Mohamed Idrissi (60 kg) et Adil Bella (64kg) ont, eux, décroché trois médailles de bronze.
C’est durant la dernière journée de compétition d’athlétisme que les Marocains ont pu décrocher le Jackpot : 5 médailles d’or, 3 médailles d’argent et 4 médailles de bronze. Au Marathon, Rachid Kisri a remporté la médaille d’or en courant les 42,195 km de l’épreuve en 2h17 : 03. Un nouveau record des jeux. Les deux autres médailles ont été remportées-elles aussi, par des Marocains, en l’occurrence Zayed Laâroussi et Abderrahim Bouramdan. Au 1500 m, les Marocains Bensghir, Baba et Maâzouzi ont dominé le podium. Chez les dames, nos athlètes étaient bien au rendez-vous. Après avoir gagné l’épreuve du 1500m, Seltana Aït Hammou a raflé la première place du 800m. Sa compatriote Saïda Mehdi a occupé la troisième place. Zhor El Kamch, elle, a réalisé un doublé en remportant les médailles d’or du 10.000 et du 5000m.
À noter que quatre athlètes, dont trois Marocains, ont réussi à décrocher un doublé en or lors de ces Jeux. Il s’agit, bien entendu, de la Marocaine Zhor EL Kamch, de sa compatriote Seltana Ait Hammou et du Marocain Yassine Bensghir. Ce dernier a remporté le 1500 m, après sa victoire dans le 800 m. Et c’est la Tchadienne Nadjina Kaltouma qui a, elle aussi, réussi un doublé en remportant les épreuves des 200 et 400 mètres.
Pour les autres disciplines, la participation marocaine est restée modeste. L’équipe nationale de football de moins de vingt ans a connu une sortie prématurée. Elle a, en effet, encaissé deux défaites. Une devant le Sénégal et une autre face l’équipe d’Angola. Ce qui a suffi pour mettre fin au parcours des nationaux.
Rappelons que durant les éditions précédentes, les jeunes footballeurs marocains avaient réalisé de très bons exploits comme fut le cas en 2001 où ils avaient remporté la médaille d’or.
Le football n’était pas le seul sport collectif où la chance n’a pas été du côté des nationaux. Les joueurs marocains ont été facilement éliminés lors des compétitions de basket-ball, de handball et de volley-ball.
La France, elle, a retrouvé son rang se classant en tête au tableau des médailles. Lors de la précédente édition, en 2001 au Canada, la France avait pour la première fois été devancée, par la Roumanie, ne ramenant que 13 médailles d’or.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *