PROMO ALM
PROMO ALM

Jeux Olympiques de Londres : Abdalaati Iguider : «Je souhaite offrir au Maroc la médaille d or»

Jeux Olympiques de Londres : Abdalaati Iguider :  «Je souhaite offrir au  Maroc la médaille d or»

Après l’hécatombe du sport national aux Jeux Olympiques, le Marocain Abdalaati Iguider a réussi à se qualifier, dimanche 5 août, pour la finale du 1500 m. La prestation de l’athlète a donné une bouffée d’oxygène pour l’athlétisme et pour le Maroc après le scandale du dopage d’Amine Laalou, Abderrahim Goumri et Meriem Alaoui Selsouli contrôlés positifs. En effet, Iguider est entré en première position de la série N°2 des demi-finales en 3min 33sec 99/100è, devançant le Kenyan Silas Kiplagat (3:34.60) et le Néo-Zélandais Nicholas Willis (3:34.70). «J’ai pu mener la course selon ma stratégie. Je n’ai pas voulu revivre le même scénario que celui du premier tour au cours duquel j’étais resté coincé au deuxième couloir», a indiqué à la MAP Abdalaati Iguider. Et de poursuivre que «là j’ai pris les devants de la course avec les trois premiers et j’ai réussi à imposer mon rythme jusqu’à la ligne d’arrivée.
Souvent lorsque le rythme est élevé je parviens à bien m’ensortir. Je souhaite pouvoir faire de même lors de la finale et offrir au Maroc la médaille d’or». L’autre Marocain engagé dans ces demi-finales (série N°1), Mohamed Moustaoui, n’a pas pu valider son billet pour la finale, qui sera disputée aujourd’hui, mardi 7 août  à 20h15 GMT, en terminant à la 6e place dans un temps de 3:43.33. Cette série, la plus lente, a été remportée par l’Algérien Taoufik Makhloufi (3:42.24), devant le Kenyan Asbel Kiprop (3:42.92) et l’Ethiopien Mekonnen Gebremedhin (3:42.93). Mohamed Moustaoui a souligné à la MAP que «la course était à cent pour cent tactique et je n’ai pas osé prendre l’initiative ou de risquer dès le départ afin de conserver toute ma fraîcheur et mon énergie pour la ligne droite. Malheureusement, le peloton de tête a vite pris sa distance avec la meute des poursuivants et je me suis retrouvé en arrière, puis il m’est devenu impossible de les rattraper. J’ai fait de mon mieux pour assurer ma présence en finale et j’avais à cœur de concourir pour le podium», a conclu l’athlète.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *