Jeux Olympiques : Les cyclistes marocains n’iront pas à Pékin

Jeux Olympiques : Les cyclistes marocains n’iront pas à Pékin

Pas de chances pour la sélection marocaine de cyclisme. Elle ne partira pas à Pékin. Elle ne pourra pas se joindre au rendez-vous mondial des Jeux Olympiques qui se dérouleront à Pékin du 8 au 24 août 2008. L’équipe nationale est dotée d’éléments jeunes et qualifiés, qui n’ont cessé de prouver leur performance autant sur la scène nationale qu’internationale. Citons, entre autres, le triomphe de Adil Jelloul, qui a créé la surprise au tour du Sénégal en septembre dernier quand il s’est emparé du maillot jaune, ou encore, la belle performance d’Atika Sabid qui a décroché la médaille de bronze au Championnat du monde en Afrique du sud, en juin 2007. Cette manifestation a enregistré la présence des six coureurs formant la sélection nationale, à savoir Adil Jelloul, Abdelâati Saâdoune, Mohammed Regragui, Mohcen Lhsaïni, Abdellatif Karraz et Mohcen Rhaili. Pour le secrétaire général du comité provisoire du cyclisme, Mohamed Kharraf, «l’équipe nationale ne s’est pas bien classée pour partir à Pékin, seuls les trois premiers au classement du continent africain y seront. Il s’agit de l’Afrique du sud, la Tunisie et l’Egypte». Et d’ajouter, «la Libye et l’Algérie seront également présents aux J.O, car leurs athlètes ont réalisé des prouesses importantes au Championnat du monde.» L’athlète marocain Adil Jelloul indiquent que «les coureurs nationaux n’ont été avisés par les responsables du règlement de la Fédération internationale du cyclisme stipulant le cumul d’un certain nombre de points nécessaires pour les olympiades qu’après l’achèvement du tour du Sénégal.
Or, il était déjà trop tard, la sélection marocaine ne détenait, à ce moment, qu’un total de 120 points». M.Kharraf ajoute aussi que «la cause de notre absence aux Jeux Olympiques est la conséquence de l’arrêt des travaux de la Fédération nationale du cyclisme. En effet, depuis février 2005 et jusqu’en juin 2006, nous étions dans une période creuse. Le comité, lui, était nommé le 18 avril 2006, mais il n’a entamé ses fonctions qu’en juin, la période durant laquelle le président de l’Union cycliste internationale avait pris la décision de la qualification par cumul de points dans la participation aux tours organisés sur le plan continental».
Il convient de mentionner que les cyclistes marocains étaient absents au tour de la Libye, en mai 2007, au tour des aéroports, qui s’est déroulé en Tunisie, et au tour du Cameroun. L’équipe nationale classée aujourd’hui deuxième après le leader, l’Afrique du sud, a raté un grand événement continental. Sa dernière performance est celle enregistrée en Egypte lors de la onzième édition des Jeux panarabes.
Les coureurs nationaux n’avaient pas atteint leur rythme de croisière, se contentant de deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze, obtenues respectivement par Mohcine Lahceini, Atika Sabib, par équipes et Adil Jelloul. Rappelons que le cyclisme est un sport proposant des courses en bicyclettes selon plusieurs variantes : le cyclisme sur route, le cyclisme sur piste, le cyclocross, le vélo tout terrain (VTT) et le cyclotourisme. Ce sport olympique est géré au niveau mondial par l’Union cycliste internationale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *