JO-2012 (taekwondo/-49 kg): Sanaa Atabrour a péché par « excès de confiance »

JO-2012 (taekwondo/-49 kg): Sanaa Atabrour a péché par « excès de confiance »

La taekwondoïste marocaine Sanaa Atabrour, battue au 1er tour des Jeux olympiques (catégorie -49 kg) par l’Argentine Carola Malvina Lopez Rodriguez (1-0), mercredi à l’Arena 1 de l’ExCel centre à Londres, a péché par excès de confiance, selon le Directeur technique national (DTN) de taekwondo, Hassan Ismaili.
« Elle s’est prise au piège d’excès de confiance et a fini par perdre. Au lieu de prendre l’initiative, elle a laissé l’occasion à son adversaire qui commencé à croire à ses chances au fil des minutes », a-t-il déclaré à la MAP au terme de ce combat.
Classée tête de série N.4 dans sa catégorie, Atabrour a eu affaire à une adversaire moins aguerrie, sans pour autant pouvoir saisir cette chance pour composter son billet et atteindre un stade avancé de la compétition.
« Elle n’a pas strictement appliqué les consignes. Elle devait combattre avec sérieux et négocier chaque round à part. Elle a été finalement surprise en encaissant un point au troisième round, puis elle n’a plus eu le temps de se ressaisir et revenir dans la partie », a expliqué M. Ismaili.
Concernant les deux autres taekwondoïstes, Wiam Dislam et Issam Chernoubi, le DTN a estimé qu’ils ne seront nullement affectés par cette contre-performance, du fait que chaque poids et chaque catégorie a ses particularités.
Dislam et Chernoubi nourrissent de grands espoirs et sont animés d’une grande volonté de s’illustrer à ces olympiades. « J’espère que la chance soit de leur côté et qu’ils puissent réaliser un bon résultat », a-t-il conclu.
Issam Chernoubi affrontera l’Afghan Ahmed Nesar Bahawi au 1er tout de la catégorie des -80 kg, vendredi prochain à partir de 11h45 (GMT), alors que Wiam Dislam devra en découdre samedi (10h30) avec la Cubaine Glenhis Hernandez (+67 kg).
Le taekwondo national a réalisé ces dernières années une percée remarquable sur la scène internationale, surtout aux championnats du monde, qui lui a valu l’estime et la considération de pays pionniers en la matière.
Une consécration olympique à Londres viendrait couronner et récompenser à leur juste valeur les efforts consentis en ce sens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *