JO-2016: La course contre la montre du CIO

JO-2016: La course contre la montre du CIO

Participation des Russes sur fond d’accusations de dopage, derniers travaux à achever… Le CIO et les organisateurs des JO de Rio sont lancés dans une véritable course contre la montre, à quatre jours de la cérémonie d’ouverture vendredi.

C’est presque un ultimatum. La question de la participation des sportifs russes doit être tranchée rapidement, et en tout cas avant l’ouverture des Jeux vendredi. Le ministre russe des sports, Vitali Mutko, a indiqué lundi qu’il attendait même une réponse avant mardi. «J’espère qu’aujourd’hui ou demain, toutes les formalités permettant à notre équipe (de concourir à Rio) seront remplies», a affirmé M. Moutko à Paris, selon des propos cités par l’agence russe Ria-Novosti.

La décision finale revient à un panel de trois membres nommés par le Comité international olympique (CIO). Ce trio est chargé d’éplucher et éventuellement d’amender les listes de sportifs russes proposées par les fédérations internationales de chaque sport. Les trois membres de ce panel ne retiendront pas ceux déjà écartés pour dopage ou soupçon de dopage. Leur attention se concentre sur les sportifs retenus par chaque fédération internationale, investie comme «sélectionneur» le 24 juillet. Difficulté supplémentaire: certains athlètes rejetés ont choisi de saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *