JO de Vancouver : ouverture de deux enquêtes pour corruption

JO de Vancouver : ouverture de deux enquêtes pour corruption

La Russie a ouvert deux enquêtes pour corruption aux jeux Olympiques de Vancouver (Canada) de 2010 après qu’un rapport de la Cour des comptes eut fait état de considérables dépenses par de hauts responsables de l’Etat au cours de cette compétition, a indiqué mercredi le parquet russe. «Selon les informations préliminaires, un premier cas concerne un préjudice de 8 millions de roubles (200.447 euros) et l’autre de 223 millions de roubles (5,6 millions d’euros)», a indiqué le parquet dans un communiqué, sans donner plus de précisions. En juillet, la Cour des comptes a publié un rapport indiquant que la Russie avait dépensé un total de 6,2 milliards de roubles (159 millions d’euros) pour la préparation et la participation aux Jeux d’hiver, où le pays n’a remporté que trois médailles d’or. Le rapport révélait également que le ministre des Sports, Vitali Moutko avait séjourné 20 nuits dans un des hôtels les plus luxueux de Vancouver, le «Fairmont Hotel Vancouver», dans une suite coûtant 1.400 dollars US (1.116 euros) la nuit. De plus, il avait dépensé en 20 jours un total de 4.500 dollars (3.588 euros) pour ses petits déjeuners, soit l’équivalent de cinq petits déjeuners par jour, alors que le montant maximum des dépenses d’hébergement recommandé par le ministère russe des Finances pour les responsables politiques était de 130 dollars américains (104 euros) par jour au Canada. La Russie a terminé à la 11e place du classement final des médailles à Vancouver (calculé selon le nombre de médailles d’or), ce qui constitue sa plus mauvaise performance de tous les temps et n’a recueilli que trois médailles d’or et 15 au total.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *