Jordan a perdu le duel des générations

«Le meilleur joueur de la NBA ? C’est moi ! » À 22 ans, Tracy McGrady ne manque pas de certitudes. Samedi, il a joint la parole aux actes. Opposé au meilleur joueur de tous les temps, T-Mac », qui avait depuis longtemps coché cette date dans son agenda (a sorti le grand jeu pour permettre au Magic de mettre fin à la bonne passe des Wizards, qui restaient sur deux victoires contre Philadelphia et Miami. Au final, l’ailier -vedette d’Orlando inscrivait 26 points (plus 8 rebonds) et maintenait Jordan sous la ligne de flottaison : 15 points (à 7 sur 19 aux tirs) pour le roi du come-back, qui a sauvé les apparences dans les autres compartiments du jeu (7 rebonds, 7 passes).Pire, Jordan, de plus en plus perturbé par des problèmes au genou, se voyait contré par l’araignée McGrady sur l’un des ses fameux Fadeaway Turnaround Jumpers dans le dernier quart-temps. Qui aurait pu dire, à la pause de cette rencontre, que Paul Pierce pourrait affoler les compteurs à ce point ? Après 24 minutes de jeu, l’ancien Jayhawk n’affichait que deux malheureux points au compteur, avec un pathétique 1 sur 16 aux tirs, et son équipe était menée de 14 points (même 17 en début de troisième quart-temps). Mais Pierce a de la ressource : 31 minutes plus tard, il finissait la rencontre avec un nouveau record en carrière, 48 points (dont une superbe 17 sur 18 aux lancers), permettant à Boston de s’imposer contre New Jersey après prolongation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *