Journée cruciale pour les ténors

Journée cruciale pour les ténors

La nouvelle formule de compétition pour les équipes de l’élite qualifiée pour le play-off veut que, désormais, celles-ci évoluent en deux poules de quatre équipes chacune.  Créée dans l’esprit de voir la compétition revêtir un caractère quantitatif et qualitatif à la fois, cette nouvelle conception du bureau fédéral va sans aucun doute gratifier le public d’un basket-ball de choix, que la première journée de ce mini-championnat va affirmer ou infirmer.
Contrairement aux années précédentes, celle-ci verra la participation de 8 clubs au lieu de 6, répartis en deux poules de 4 équipes. La première poule sera constituée du WAC, du TSC, du RCA et du MAS, tandis que la seconde sera composée de l’ASS, le FUS, la RSB et l’IRT.
Sous la houlette de son nouveau coach, Youssef M’jahed, après la démission de Bouchaïb El Guers, la formation du WAC effectuera un périlleux déplacement à FES, pour jouer contre le MAS local, renforcé par le Sénégalais Matar N’Baye, gracié dernièrement par le bureau fédéral. La tâche ne sera pas de tout repos pour les deux formations, mais une chose est sûre, celle qui sera le mieux préparée tactiquement et psychologiquement glanera les points de la victoire. Dans la même poule, le TSC sera l’hôte du Raja dans un derby explosif.
Le TSC, tout comme le Raja, est appelé à réciter son bon basket-ball, pour prouver au public que sa déconvenue en Coupe n’était qu’un incident de parcours. Les duels de ce type sont toujours très difficiles à pronostiquer, mais on peut dire que l’équipe qui gardera son sang froid lors des dernières minutes empochera les points de la victoire. Pour ce qui de la poule “B”, le match mettant aux prises l’IRT et l’ASS sera le plus disputé, compte tenu de la multitude de bons joueurs qui seront présents dans l’arène. Du côté des locaux, il y a lieu de citer la présence de  Mohamed Kajjaj, Mohamed Skalli, Fahd Bahid, Pap Diouf, Mohamed Houami, Mohamed Mirad, Gaâdoudi et Zorane.
En ce qui concerne l’ASS, récent vainqueur de la Coupe du Trône, on peut citer Mustapha Didouche, Zouheir Bourouiss, Tarik Bouha, Brahim Idmghar, Fabrice Moussanda, Noureddine Belkaïd, Camara Lassana…
A rappeler que l’IRT est désormais coaché par Abdelghani Kettani, après la démission du manager Khalid Rouass. Les locaux, très ambitieux, tenteront par tous les moyens de renverser les pronostics, dans le but de se garantir une place au décompte final. Saïd Bouzidi, le coach de l’ASS qui vise le doublé ne l’entendra pas de cette oreille, ce qui va donner lieu à une partie d’un très haut niveau, dont le seul bénéficiaire sera le public tangérois.
La seconde rencontre importante programmée dans cette poule sera, sans contexte, celle opposant le FUS à la RSB. une rencontre non dépourvue de danger pour les amis de Merouane Moutalibi, qui ont montré certaines lacunes cette saison.
Après cette trêve qui a duré plus d’un mois et demi, les deux coachs El Yatribi et Mallé ont, sans aucun doute, trouvé la procédure adéquate pour entamer ce play-off en toute quiétude. Cependant, l’adversaire du jour est de taille, compte tenu de la bonne ossature qui le compose. En tout état de cause, les deux formations seront à rude épreuve, mais un léger avantage est à mettre à l’actif des locaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *