Journée sans surprises

Dans une ambiance surchauffée par un public enthousiaste s’est déroulée la rencontre qui a mis face à face le Raja et le MAS. Le Raja n’a pu évoluer dans la salle couverte du Complexe sportif Mohamed V à cause d’une soirée musicale prévue initialement par les responsables. Ceci a contraint les Verts à jouer dans la salle omnisports Sidi Mohammed de la Régie des Tabacs.
Dès l’entame, les deux formations ont imposé un véritable rythme de corrida, à la joie de tout le public présent et qui semblait avoir retrouvé un basket-ball populaire d’un bon niveau et un spectacle à l’américaine. Grâce à ses maîtres à jouer, Abdelfettah Bouhaba, Mator N’Baye et Mohammed Hjira, le MAS parvient à faire jeu égal au Raja et même à prendre le dessus en achevant le premier quart-temps sur la marque de 19-21.
Lors du second quart-temps, le Raja, emmené par son vétéran Kamal Lichtaf a fait preuve d’une homogénéité sur le plan tactique puisque leur coach, Bouchaîb El Guers a opté pour la défense en rotation dans le but de verrouiller toutes les failles à l’adversaire. Cette combinaison a donné ses fruits car le score à la mi-temps revient en faveur des Verts par 36-28. Après le retour des vestiaires, le coach fassi Benkhaddouj semblait incapable de trouver la formule de contrer son vis-à-vis.
En même temps, le score ne faisait que s’aggraver pour afficher au troisième quart-temps 56-41. La deuxième manche s’est passée en deux étapes. La première en faveur du Raja qui va momentanément potentialiser ses efforts et ramener le score à vingt points d’écart. La seconde a vu la baisse de régime des Verts simultanément avec un réveil brusque du MAS. Ce dernier réduit la marque à 66-60. cette riposte tardive n’a pas inquiété les locaux puisque l’arbitre de la rencontre, Samir Abaâkil, siffle la fin du match alors que la tableau marquoir affichait 72-60. Le RCA a donc pris la revanche du match aller.
A rappeler que le comité du Raja a pris en charge le séjour de l’équipe du MAS à Casablanca. Le geste des rajaouis va sans aucun doute dissiper tout différend entre les deux clubs et par la même occasion consolider les liens fraternels qui les unissent. Dans un match de tous les risques, le CODm s’est confronté au WAC dans la salle Al Massira de Meknès archi-comble. Cette rencontre a connu un chassé-croisé à couper le souffle. A 6 min 30 du temps réglementaire, le WAC était mené par 69-63. Mais l’expérience de ce dernier a prévalu pour prendre les choses en main et clôturer cette rencontre en sa faveur sur le score étriqué de 74-78. A signaler que l’arbitrage de Zaïd Mohamed a été contesté par les deux équipes et notamment le CODM.
Lors de sa rencontre contre les FAR, le FUS a été l’autur du score américain 111/55. Les fussistes ont ainsi enterré tout espoir des militaires de participer aux matches barrages ? Leur relégation semble de plus en plus se confirmer. Le TSC, leader, a encore une fois failli tomber dans le piège de l’ASS qui demeure une équipe compétitive et pétrie de qualités individuelles et collectives, capable de surprendre les ténors de la grosse balle orange. Et ce malgré les problèmes financiers qu’elle affronte depuis le début de la saison. La marque 82-77 en dit long sur la physionomie du match. Comme prévu, le match qui a mis aux prises l’IRT au KAC a été âprement disputé. Ce n’est que l’expérience des locaux qui a prévalu pour terminer la partie sur le score de 66-54.

Résultats-classement- prochaine journée

Résultats
RCA / MAS 72-60
CODM / WAC 74-78
FUS / FAR 111-55
TSC / ASS 82-77
IRT / KAC 66-54

Classement :
1- TSC 37 pts
2- FUS 35 pts
3- RCA 35 pts
4- IRT 29 pts
5- MAS 28 pts
6- WAC 27 pts
7- KAC 19 pts
8- ASS 17 pts
9- CODM 17 pts
10- FAR 15 pts

Prochaine journée
WAC / FAR
KAC / CODM
ASS / IRT
MAS / TSC
RCA / FUS

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *