Jubilé de Moussa, l’ex-wydadi

Dans le cadre de ses activités sportives et culturelles, l’association du club java de Derb Seltan organise, samedi 25 mai prochain, le jubilé de Moussa Abdelwahab, ex-joueur du Wydad de Casablanca et de l’Union de Sidi-Kacem et actuellement entraîneur de l’équipe de la Comanav.
La rencontre, qui aura lieu au stade El Fida Sidi Mâarouf à partir de 13 h 30, opposera les ancien-joueurs du WAC et du Raja de Casablanca au club de java sportif de Derb Seltan. L’occasion pour les nostalgiques de revoir les ex de ces deux équipes phares qui ont fait les beaux jours du football national. Deux autres matchs sont prévus en levée de rideau.
Le premier mettra aux prises l’équipe féminine de l’Etoile Rouge à celle du Rachad Bernousi. Le second, concernant la catégorie des jeunes, opposera le Wydad de Casablanca à la sélection de Derb Seltan. À signaler que cette manifestation footbalistique va coïncider avec le jour de la fête de Aïd El Miloud.
Les organisateurs espèrent que le public va répondre présent, ne serait-ce que pour rendre hommage à cette ancienne figure issue d’un quartier qui a donné beaucoup au football casablancais et national. Des joueurs comme Mustapha El Haddaoui, Mustapha Barka, le défunt Hiress, Fethi Jamal, Abderrahim Hamraoui, Shaïta,…sont tous nés, ou presque, et appris le foot à Derb Seltan. C’était une sorte de pépinière qui regorgeait de grands talents. Si certains ont pu aller plus loin dans leur carrière de footballeurs, pour d’autres, la chance ne leur a pas souri. Et c’est comme ça le football d’hier. Un football, aujourd’hui, à la recherche de sa reconnaissance. C’est dans cet esprit-là que l’association java sportif a pris l’initiative d’organiser cette fête sportive en hommage à Moussa.
Venue au monde au mois de juillet 2 000, après conseil constitutif, cette association a pour objectif de donner un nouveau souffle aux différentes activités sportives, notamment le football, à travers la mise en place d’un certain nombre d’accord de partenariat et d’association avec les clubs et les organisations gouvernementales et non gouvernementales. Chez le club java, toutes les initiatives visant la relance du sport, en général, et du football, en particulier, sont les bienvenues. L’organisation des jubilés, comme celui de Moussa, est, en tous les cas, une action qui mérite tous les hommages.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *