Judo : les cadets à l’épreuve

Conformément au calendrier national, la Fédération royale marocaine de judo et arts martiaux assimilés organisera dans l’enceinte de la salle du complexe sportif Mohammed V en plus du deuxième passage de grade compétition (G ET F), le championnat du Maroc individuel cadet (G+F). Une première qui va sans aucun doute connaître une grande participation de jeunes combattants et combattantes tous issus de clubs et associations affiliés à la FRMJ et AMA. Le public sera certainement nombreux.  En parallèle, cette manifestation des jeunes judokas va avoir lieu au dojo national à Casablanca avec le deuxième stage d’arbitrage. Judo signifie «la voie de la souplesse» en japonais. Ce système de combat non armé se distingue des autres arts martiaux par la lutte corps à corps et les projections au sol. Lors d’un combat, il est essentiel de connaître les termes suivants : koka-yoko-waza-ari et Ippon qui est l’équivalent du K.O en boxe. L’aire de compétition est composée d’un tatami de 1m x 2m pour amortir les chutes et de deux juges de coin, un arbitre, un chef de tapis, des marqueurs et chronométreurs et une équipe médicale. Comme tous les sports, la nouvelle réglementation de judo tend à pénaliser de plus en plus le judo défensif et favoriser sa dimension dynamique pour le rendre plus spectaculaire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *