Judo : Place aux jeunes

Judo : Place aux jeunes

Présentée comme une assise à haut risque pour le bureau fédéral, l’assemblée générale de la fédération royale marocaine de judo et arts martiaux assimilés a été riche en débats. De l’avis des représentants du secteur des sports, des avancées significatives ont été réalisées dans la gestion des affaires du judo national.
Les excellents résultats enregistrés par nos jeunes judokas aux différentes échéances internationales, avec six médailles aux championnats arabes des juniors, 12 médailles au championnat maghrébin des cadets en Algérie, médaille d’or aux îles Maurice, rassurent et confirment le bon travail d’une direction technique qui se penche sur les jeunes pour en faire des futurs champions. Le secrétaire général, Boubker Benbada, a donné un aperçu sur la saison écoulée avec un calendrier respecté. Cette assemblée générale ordinaire a été l’occasion propice pour les responsables de la FRMJSA d’esquisser les grandes orientations futures de cette discipline.
C’est dans ce sens que Touhami Chniouer, président de la fédération, a rappelé l’importance de la remise en question des structures et des méthodes de travail, les règles de gestion des ressources et des programmes en vue de s’inscrire dans une politique de dynamisation innovante.
Au cours de cette réunion, les deux rapports moral et technique n’ont pas été à l’abri des critiques. Parmi les interventions, on notera celle de l’incontournable Nourreddine Boulboul qui a demandé à ce que les clubs soient récompensés en contre partie des résultats réalisés. Pour Boulboul, il faudrait encourager les clubs qui investissent dans la formation. Autre intervention est celle du représentant de l’Oriental, Yahia Berhili, qui a posé l’épinant problème des infrastructures qui handicape quotidiennement le travail des ligues à l’occasion de la tenue des compétitions ou des stages, tout en souhaitant que les judokas bénéficient au même titre que les athlètes des privilèges accordés par les services des chemins de fer. Quant aux autres, ils ont manifesté leur inquiétude quant à l’application du texte régissant l’exploitation des salles de sports. Les intervenants ont eu des explications de la part du secrétaire général et du directeur technique national avant l’approbation de ces deux rapports à l’unanimité. La lecture du rapport financier a été suivie par la présentation du rapport du commissariat de comptes.
Ce dernier a assisté aux débats donnant toutes les explications à l’assistance qui a approuvé le rapport financier à l’unanimité. Après quoi, il a été question du renouvellement de l’instance fédérale. Le président de la fédération a, par la suite, présenté à l’assistance Georges Gérard, membre de la fédération française de judo. Ce dernier s’est déclaré satisfait du niveau du judo national en invitant les clubs à s’occuper davantage des jeunes. «Je visite régulièrement le Maroc dans le cadre de la coopération entre la fédération marocaine et française. J’ai constaté que le judo marocain a progressé par rapport à avant», a déclaré à ALM, Georges Gérard. Appliquant les textes de loi en vigueur, six membres fédéraux ont présenté leur démission.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *