KAC de Kénitra : L’ancien entraîneur revendique ses indemnités

KAC de Kénitra : L’ancien entraîneur revendique ses indemnités

Au championnat national plusieurs entraîneurs se sont confrontés à des litiges avec les présidents de leurs clubs, notamment financiers. Et Abdelkhalek Louzani est l’un de ses entraîneurs qui n’a toujours pas réussi à régler ses problèmes avec le président du KAC de Kénitra. Il est régulièrement en réunion avec les responsables du club mais sans résultat. «Nous sommes au mois d’août et je n’ai pas encore reçu mes indemnités. Le président du club, Hakim Doumou, doit me verser une prime de rendement qui s’élève à 10 millions de centimes, il y a également deux primes pour deux matches l’un au championnat national et l’autre au tournoi Challenge Espoir ainsi que mon salaire du mois de juin. J’ai des témoins qui ont été présents lors de la signature du contrat en janvier dernier», a déclaré Abdelkhalek Louzani. «J’attens que Hakim Doumo soit assez honnête et respectueux pour donner mon dû» a ajouté M Louzani. «Je tiens à vous dire que le président du KAC n’est pas une personne qui s’engage, il n’a pas estimé important de discuter avec moi mon contrat qui est renouvelable, il est parti à Las Vegas sans dire aucun mot». Il est à rappeler que le technicien Abdelkhalek Louzani a signé un contrat jusqu’à la fin de la saison avec le club du KAC. L’ancien coach de l’équipe nationale, y remplaçait l’Argentin Oscar Fullone, remercié fin décembre 2010 par le club.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *