KACM : Cherche président désespérément

Face à la situation critique que vit le Kawkab de Marrakech, (avant-dennier au classement du GNF I), les milieux sportifs marrakchis espèrent qu’une solution sera trouvée pour régler cette crise aussi vite que possible pour éviter d’autres retombées négatives sur le club. Déjà la saison passée, la grogne était de mise. L’équipe avait été sauvée in-extremis de la relégation. Après l’assemblée générale ordinaire  et pour ne pas tomber dans le même scénario une nouvelle politique de redressement a été mise sur pied. Les responsables n’ont pas attendu pour lancer dans le bain, à leurs risques et périls, de jeunes talents qui n’attendaient que l’occasion de montrer ce dont ils étaient capables. Le risque était réel mais la volonté de l’ensemble était plus grande. Et l’équipe réalisa un parcours positif durant la première moitié du championnat. Arriva alors l’épisode qui déclencha la bombe à retardement. Ce furent les retentissantes débâcles des dernières journées qui ont tout bousculé, remettant en cause la marche de l’équipe, ce qui avait suscité colère et protestations continuelles des adhérents qui exigent la tenue d’une assemblée générale extraordinaire. D’ailleurs c’était l’un des points forts de la crise. Le comité est pris à partie par certains supporters et autres adhérents. Devant cette situation critique, Abdelmoumen Jaouhari l’une des personnes visées, n’a pas tardé à déposer sa démission. Vint ensuite le tour de Houcine Bouharoual. Cela dit, et en dépit de la tournure  prochaine  de cette affaire, il est malheureux de constater que les compétences de la ville, ne sont guère manifestées pour sauver la situation. Les milieux marrakchis sont pour la tenue d’une assemblée générale extraordinaire pour doter le club d’un comité fort et ouvert au dialogue.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *