Kader Kheroua : «Foot Expo est encore un peu jeune pour le faire voyager»

Kader Kheroua : «Foot Expo est encore un peu jeune pour le faire voyager»

ALM : Quel bilan dressez-vous de cette deuxième édition de Foot Expo à Marrakech ?
Kader Kheroua : Le bilan à chaud est positif. Les conférences ont contribué largement au succès de Foot Expo 2012.
Les débats étaient très animés et l’ambiance bon enfant. Pour ce qui est du salon, les exposants sont plutôt satisfaits et ont pu avoir de bons contacts. Quant à l’espace animation, même s’il a manqué de public, les différents programmes se sont déroulés dans une ambiance bon enfant et le public était ravi. Nous abordons donc Foot Expo 2013 avec beaucoup d’espoir et de motivation.

Quelles sont les raisons de l’absence du Wydad et du Raja des stands ?
Foot Expo est un concept unique en Afrique qui regroupe trois espaces : l’exposition, l’espace animation et l’espace conférence.
L’exposition accueille l’ensemble des acteurs économiques et sportifs de l’industrie du football et à leur tête la FRMF et les clubs de football qu’elle héberge dans un corner Clubs. Pour les autres clubs qui ont souhaité être présents de manière plus active, des stands leur ont été proposés et le Wydad fait partie de ceux qui ont choisi cette option.
L’espace animation offre la possibilité aux associations, aux clubs, aux écoles, aux plus jeunes de venir profiter d’un spectacle de mini-matchs organisé pendant les deux premiers jours de Foot Expo, notamment le festival Grassroots de la FIFA organisé par la FRMF.
Les conférences se sont déroulées pendant deux jours et ont accueilli plus de 400 participants. Nous avons évoqué des sujets importants pour la professionnalisation du football en Afrique, notamment d’une part les infrastructures sportives et la sécurité dans les stades et le joueur africain quant à sa formation et son parcours d’autre part. 20 experts internationaux se sont succédé pour nous parler de leurs expériences Afrique-Europe dans la construction des stades et dans la gestion des centres de formation.

Quels sont les volets positifs que vous avez relevés lors de cette édition ?
Parmi les points positifs, je note la participation active et importante du public professionnel aux différentes cessions de conférences. Ces dernières ont permis d’enrichir les débats et de jeter de nouvelles bases de réflexion. Il n’est pas aisé de mobiliser du public pour ces conférences et nous avons réussi notre challenge.  Pour le reste, je note une stagnation du nombre de visiteurs même si cela n’affecte pas leur qualité.

Peut-on voir Foot Expo organisé à Casablanca ?
Foot Expo vient de souffler sa deuxième bougie, il est donc encore un peu jeune pour le faire voyager. 250 km nous séparent de Casablanca mais peut-être est-il encore un peu tôt pour envisager une troisième édition à Casablanca. Ceci dit, rien n’est impossible.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *