Keane en a assez des femmes des joueurs

Le manageur de Sunderland, Roy Keane, a dénoncé mercredi dans la presse les joueurs dont la carrière est «dictée» par l’inclination de leurs femmes ou petites amies à ne vouloir vivre que dans les grandes villes pour pouvoir y effectuer leur shopping.
«Les joueurs n’ont plus les mêmes priorités et elles sont dictées par leurs femmes ou petites amies, lance-t-il. Cette idée que les femmes dirigent tout m’inquiète, mais ça ne devrait pas parce que les joueurs dont nous parlons sont simplement faibles».
Surnommées WAGS (pour «wife and girlfriends»), les compagnes des joueurs anglais, au premier rang desquelles Victoria Beckham, ou Coleen McLoughlin, la fiancée de Wayne Rooney, sont régulièrement moquées dans la presse pour leurs goûts chics et dispendieux.
«Je pourrais nommer trois ou quatre grands joueurs dont les épouses dirigent la vie et la carrière, a assuré l’Irlandais. Ils se tiennent là pour faire ces séances photos et ils pourraient dire : «Je ne me sens pas bien ici».
Ne le faites pas alors. Ils sont poussés à ça par leurs partenaires. Ces soi-disant grandes stars, celles que les gens sont censés admirer, elles sont faibles et tendres».
«Nous avons un joueur cet été (que Sunderland convoitait) qui ne nous a même pas téléphoné parce que sa femme voulait aller à Londres. Il n’a même pas eu la courtoisie de décrocher le téléphone et le shopping a été évoqué (comme raison)», a-t-il rapporté.
«Quelle est votre priorité, votre femme et son shopping ou votre football? Si un joueur ne veut pas venir à Sunderland parce que sa femme veut faire du shopping à Londres, c’est bien triste», a-t-il conclu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *