Kick-Boxing : Duel pour le titre mondial

Kick-Boxing : Duel pour le titre mondial

«La Nuit des Champions» réunira samedi 24 février, à la salle Ibn Yassine de Rabat, les meilleurs pugilistes, issus du championnat national, ainsi que des combattants venus d’Espagne, de Jordanie ou encore des Pays-Bas.
Cette manifestation, organisée par de la Fédération royale marocaine de full contact et kick-boxing, aura comme tête d’affiche un duel pour le titre mondial WAKO (World Association Kick-Boxing Organization) qui va opposer le champion marocain Fikri Tijarti à l’Espagnol Mahy Cruz. Le jeune Tijarti a déjà remporté plusieurs titres mondiaux dans plusieurs catégories : 61 kg, 63kg, 67kg et 70 kg. Il tentera lors de ce face-à-face d’ajouter un nouveaux sacre à son palmarès, mais pas n’importe lequel. En effet, et dans le monde du kick-boxing, la ceinture d’or WAKO est l’équivalent du Ballon d’or pour les footballeurs. «J’ai participé à de nombreux galas en Europe. Cette fois-ci, je renoue avec mon public avec une ferme volonté de dérocher la ceinture d’or du titre WAKO. Je trouve que c’est une bonne chose que mon adversaire a accepté de venir combattre ici au Maroc», a déclaré Fikri Tijarti. 
Les autres combats de la soirée seront également intéressants.
Le talentueux Abdelilah Sarti, sextuple champion du Maroc en boxe pieds-poings et champion du monde en thai-boxing, va s’affronter avec le Néerlandais Dino Verden.
Le champion inter-continental, Abdelilah Sarti, s’est dit être en pleine forme pour ce combat qui entend entamer avec une grande sérénité. «J’ai bien préparé ce combat aussi bien sur le plan physique que sur le plan moral. Je reste très confiant. Et j’espère livrer un duel de haut niveau», assure notre champion.
Le Marocain Imad Mountahi, plusieurs fois champion du Maroc en thai-boxing va, pour sa part, défier Rogers Rosky de la Barbade pour le titre des (+95) kg.
Fatima Ouahid, ancienne championne du monde en thai-boxing de la catégorie amateurs et plusieurs fois championne du Maroc en boxe pieds-poings, affrontera, elle, la Néerlandaise Gaby Balantin (-62 kg). «L’intérêt de ce genre de gala, c’est bien sûr d’offrir au public du grand spectacle. Ces événements, souvent parrainés par des acteurs économiques grâce à la médiatisation de ces soirées, permettent à certains pugilistes de sortir de l’ombre», souligne Lahcen El Hilali, conseiller technique de la Fédération royale marocaine de full-contact et de kick-boxing. Ces combats devront permettre également aux membres de la direction technique de la Fédération marocaine de détecter des éléments pouvant faire partie de l’équipe nationale qui participera au Mondial de kick-boxing. Un grand rendez-vous international qui se tiendra en mars prochain à Bangkok en Thaïlande.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *