Kitesurf: Dakhla à l’heure de Dakhla Downwind

Kitesurf: Dakhla à l’heure  de Dakhla Downwind

Du 14 au 21 août la ville de Dakhla abrite l’évènement Dakhla Downwind qui rallie en kitesurf Lagouira en longeant le littoral marocain à partir de Dakhla.


La deuxième édition du Dakhla Downwind consiste à inscrire Dakhla et la région de Dakhla-Oued Eddahab comme une destination incontournable pour la pratique des sports nautiques et de créer une dynamique événementielle porteuse pour Dakhla et les partenaires actifs.
Tout au long de ce périple de 500 km en kitesurf, les riders pourront découvrir et apprécier les paysages, les dunes de sable et les plages paradisiaques de la côte du Sud du Maroc. Ils participeront à une grande aventure grâce à l’ouverture de la «mer» exclusivement pour le Dakhla Downwind et vierge de toute navigation en kitesurf en dehors de cet événement.

Au-delà de la dimension du défi sportif, des actions caritatives seront menées par les organisateurs de cet évènement ; l’Association marocaine de kitesurf (AMKS), et Dakhla Booking. Des initiations au kitesurf seront offertes à des jeunes défavorisés durant les vacances scolaires en ce mois d’août 2016. Des actions de sensibilisation à l’environnement pour les citoyens et les kitesurfeurs seront également menées. Au programme: nettoyage des plages, ateliers ludiques et pédagogiques autour de la sensibilisation et au recyclage.

Selon les organisateurs «le Dakhla Downwind n’est pas une course de vitesse mais un voyage d’endurance dont l’objectif est d’arriver à bon port en naviguant uniquement le long des plages vierges pour un retour aux sources de l’aventure tout en étant encadré par des professionnels».
D’après eux, la région de Dakhla-Oued Eddahab a un immense potentiel touristique. Avec plus de trois cents jours de soleil par an, avec le vent et plages de sable blanc, la «Perle du Sud» a tout d’une grande destination touristique. Avec un patrimoine écologique fragile qui doit être préservé, un tourisme de niche fondé sur la nature et les sports nautiques, cette région a tous les atouts pour être une destination incontournable pour le kitesurf.

Cette édition est marquée par la participation de Nasser Ibn Abdeljalil (1er Marocain à avoir gravi l’Everest), Doris Wetzel, 3 sélections olympiques dans l’équipe allemande de voile et qui traversera en 2017 en kitesurf l’Atlantique, et plus de 50 participants (Russes, Américains, Espagnols, Sud-Africains, Belges, et Français).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *