La belle aventure continue pour la Zambie

La belle aventure continue pour la Zambie

La Zambie et la Côte d’Ivoire se sont qualifiées mercredi pour la finale de la 28ème édition de la CAN de football en battant respectivement le Ghana et le Mali. Les Chipolopolos ont damé le pion aux Blacks Stars qui étaient donnés favoris pour accéder à la finale. Dominants, les Ghanéens se sont créé de multiples occasions de prendre l’avantage, mais la précipitation et le manque de concentration de quelques joueurs vouaient toute tentative à l’échec. Dans ce registre, on retiendra longtemps le nom d’Asamoah Gyan, tristement célèbre pour le nombre de pénalties ratés. En effet, après celui de la Coupe du monde contre l’Uruguay, il en rate encore un, tout aussi important, à la 8ème minute de jeu, détourné par le gardien zambien Mweene. Ce n’est pas tout, ce même attaquant dilapidera d’autres occasions. Bien servi par Andre Ayew, il envoie le ballon dans le décor. Ensuite, Boye et Jordan Ayew ont emboîté le pas à la vedette de leur équipe, respectivement sur une tête non cadrée à bout portant du premier (52è) et un raté du second, seul au deuxième poteau (32è). En revanche, les Zambiens, subissant les attaques, ne faisaient en fait que tâter le pouls de leur adversaire du jour. Ils commencent d’abord par quelques timides tentatives avant l’arrivée du moment opportun. C’est en effet à la 78ème minute que leur patience sera récompensée grâce à Mayuka qui assomme la défense adverse d’un tir enroulé et bien placé qui ne laisse aucune chance au gardien ghanéen. En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, elle a imposé son jeu tant par le collectif que par les individualités. Et c’est par l’entremise de Gervinho et sur un exploit individuel que les Eléphants marquent l’unique but de la rencontre (45è). Il efface d’un petit pont Berthe Ousmane un peu avant la ligne médiane et fait une course en solo jusqu’à la zone malienne, puis place le cuir dans les filets de l’intérieur du pied. En deuxième mi-temps, les poulains d’Alain Giresse, conscients qu’ils n’ont plus rien à perdre, ont tenté de revenir au score, mais ils étaient incapables de franchir le bloc défensif ivoirien. Suite à ces demi-finales, la Zambie, jamais titrée, sera condamnée à un ultime exploit dimanche à Libreville devant la Côte d’Ivoire dont les filets n’ont pas été secoués durant cette compétition. Le Mali et le Ghana disputeront quant à eux le match de classement samedi à Malabo.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *