La belle leçon du Costa Rica

La belle leçon du Costa Rica

Petite équipe, petite nation, pas plus de 5 millions d’habitants, un territoire  réservé à la beauté de la nature avec le plus grand nombre de parcs nationaux au monde, sans armée, le Costa Rica sait aussi faire jouer l’une des équipes les plus séduisantes de ces dix dernières années.

Sans complexe, avec la rage et la hargne qu’il faut, les joueurs du Costa Rica ont pu sortir des cadors qui se la jouaient : Angleterre, Italie, Uruguay. Puis un huitième de toute beauté  face à la Grèce avant de butter sur les Pays bas, et aux séances des tirs aux buts ! Jeu complet, poussé vers l’avant, des individualités  qui ont montré plus de choses que des Balotelli, des Rooney, des Ronaldo et autres vedettes aux limites bien évidentes lors de ce mondial au Brésil.

Bolanos et Ruiz et surtout le gardien Navas resteront dans les annales de la coupe du monde comme de grands noms du foot.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *