La bonne affaire de la RSB

La 13ème journée du championnat de deuxième division du Groupement national de football a relancé la course au leadership. La Renaissance de Berkane a rejoint la tête du classement, à l’issue de sa victoire, dimanche, devant son public sur Nejm Marrakech 2-0.
La ligne offensive berkanaise devient donc la plus puissante du championnat avec 18 réalisations. La RSB a également à son actif le plus grand nombre de victoires avec huit bons résultats. L’ASS, jusque-là leader unique du GNF II, n’a pas pu venir à bout du Raja de Béni Mellal, l’avant dernier au classement. Les Mellalis ont créé la surprise, en ouvrant la marque à la 54ème minute de jeu par le biais de Youssef Amine.
Invaincu tout au long de cette saison, le club slaoui a réussi l’égalisation à la 63ème minute par Kamal Khalil. C’est le deuxième nul consécutif de l’ASS, qui traverse une grave crise financière. Lors de la précédente journée, elle n’a pas fait mieux que le match nul face au Stade Marocain. Le Difaâ Hassani Jadidi, troisième au classement, a été également acculé au partage des points face au Moghreb de Tétouan. Les Jadidis n’ont pas exploité l’avantage d’évoluer devant leu public pour s’imposer et réduire l’écart qui les sépare du duo leader. Les locaux ont ouvert la marque à la fin de la première mi-temps avant que les visiteurs n’égalisent à la 72ème minute de jeu.
Avec ce match nul, le Difaâ se retrouve avec un total de 23 points, tout comme le Moloudia d’Oujda à qui le chiffre 13 est porte-bonheur. Les Oujdis ont bénéficié de cette 13ème journée pour réduire l’écart qui les sépare de la tête du classement et gagner deux points sur le duo en tête, et ce à l’issue de leur victoire sur le Stade Marocain par deux buts à zéro. Ce dernier est classé à la 12ème position (14 points).
Le score le plus lourd de la journée a été inscrit à Fès où le Wydad local a infligé une sévère correction à l’Union de Sidi Kacem, lanterne rouge. Les Fassis ont marqué trois buts alors que les Kacimis se sont contentés d’un unique but pour sauver leur honneur. Le WAF a ainsi gagné deux positions dans le classement en remontant de la 8ème à la 6ème place avec un total de 18 points, juste derrière la Moghreb de Tétouan (20 points). Le RAC, septième au classement, s’est incliné sur son terrain devant Fath Nador (0-1).
Les trois points de la victoire permettent à ce dernier de s’éloigner du bas du tableau. Le duel casablancais des mal-classés entre le TAS et le Majd s’est achevé sans vainqueur et les deux équipes campent dans leur position. Sur un score blanc s’est achevée également la rencontre opposant l’Olympique de Safi au Rachad Bernoussi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *